Les assureurs peuvent mieux faire pour CLCV

Cette enquête a été menée auprès de 442 assurés ayant subi un sinistre automobile ou d'habitation au cours des deux dernières années.[commons.wikimedia.org]

Les assureurs doivent améliorer la qualité de prise en charge des sinistres estime l'association de consommateurs CLCV, notamment en matière d'information et d'indemnisation.

 

Comment s’y prendre lorsque l’on est victime d’un sinistre? A en croire une enquête de satisfaction de l’association de consommateurs CLCV publiée mercredi, plus d’un tiers des personnes interrogées ne connaissent pas le délai prévu par leur contrat pour déclarer un sinistre, soit dans les cinq jours ouvrés selon la loi, et deux jours pour un vol.

Un défaut d’information que les assureurs doivent améliorer estime la CLCV alors que le non-respect de ce délai peut entraîner dans certains cas un refus d’indemnisation.

Cette enquête révèle par ailleurs que 29% des sondés ont jugé leur délai d'indemnisation trop long. 

Si l'association se félicite de la possibilité de résilier à tout moment les contrats d'assurances introduite par la loi Hamon, elle souligne que les consommateurs ne doivent pas se limiter à "la recherche du prix le plus bas au risque d'être peu ou mal indemnisé lors de sinistres".

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles