16.000 euros pour une bouteille de sauce Big Mac

Un Big Mac avec des frites.[PAUL J. RICHARDS / AFP]

McDonald's Australie a placé lundi aux enchères sur le site eBay une bouteille de la sauce "spéciale" du fameux Big Mac. A une semaine de la fin de la vente, la bouteille de sauce de 500 ml atteint déjà la somme de 16.000 euros.

 

McDonald's Australie a décidé de commercialiser 200 bouteilles de 500 ml de la sauce du Big Mac dont la recette est aussi bien gardée que celle du Coca-Cola. Pour faire le buzz, la chaîne de fast-food a placé une bouteille sur le site d'enchères eBay. Et la sauce atteignait déjà la somme de 16.000 euros à une semaine de la fin des enchères. 

La bouteille de 500 ml de cette sauce, décrite comme secrète, est "l'une des 200 produites à travers le monde qui ne seront pas vendues dans les restaurants, ce qui la rend très rare", indique McDonald's sur la description accompagnant l'enchère. Celle-ci s'élève ce mercredi déjà à 23.100 dollars australiens (16.000 euros) alors qu'il reste six jours d'enchères.

 

Des enchères pour la bonne cause

La totalité de la somme récoltée, précise l'annonce, sera reversée aux maisons australiennes de la Fondation Ronald McDonald, créée par le groupe américain et qui oeuvre pour les enfants. "Pendant trop longtemps, la sauce spéciale est restée enfermée dans un délicieux sandwich, nous l'avons libérée. Alors mettez de côté la moutarde, la mayonnaise ou la sauce tomate, car rien n'a meilleur goût que le Big Mac", écrit McDonald's pour cette vente qui doit prendre fin le 11 février.

 

 

Faire face à la concurrence

McDonald's s'est séparé la semaine dernière de son PDG, Don Thompson, dans l'espoir de relancer des ventes en panne sèche alors qu'il fait face notamment à la rude concurrence de ses rivaux aux Etats-Unis, son principal marché. La fréquentation de ses restaurants a diminué de 3,6% à travers le globe l'an dernier et le déclin des ventes s'est poursuivi en janvier, a déjà prévenu le groupe.

McDonald's a également été plombé par des problèmes d'ordre sanitaire en Asie ou certains facteurs géopolitiques (Europe, notamment en Russie).McDonald's tente de se relancer, par exemple en simplifiant sa carte aux Etats-Unis, où il est en train de passer de 16 à 11 menus.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles