Les femmes feraient plus de shopping pendant l'ovulation

Les comportements d'achat seraient liés aux phases d'ovulation. [CC / Anne]

Selon une étude scientifique réalisée par des universitaires américains, les femmes seraient enclines à faire davantage d'achats lorsqu'elles sont en période de fertilité.

 

Corréler l'ovulation et le shopping : voici de quoi alimenter de prime abord tous les clichés aussi éculés que sexistes. Pourtant l'étude que vient de publier l'université du Texas n'a rien de misogyne et apporte des informations intéressantes du point de vue scientifique.

Deux chercheuses, Kristina Durante et Ashley Rae Arsena, ont travaillé sur un échantillon de plus de 500 femmes âgées de 18 à 40 ans et ont établi qu'en moyenne, elles fréquentent davantage les boutiques quand elles sont en phase d'ovulation.

 

Regard nouveau sur les hommes

Ce comportement serait la conséquence des mutations hormonales qui surviennent à cette occasion, lorsque l'organisme secrète des doses supérieures d'oestrogènes, induisant des changements dans la sexualité.

Ces hormones conduiraient les femmes, parfois de manière inconsciente lorsqu'elles sont en couple par exemple, à changer de regard sur les hommes et à voir en eux des partenaires sexuels potentiels.

 

Elargir le panel

Le recours au shopping serait alors un moyen pour elles de renforcer leur pouvoir de séduction. Mais l'étude constate également que ces séances de shopping débouchent souvent sur des tentatives de renouvellement de la garde-robe. En multipliant les looks, les femmes chercheraient ainsi à attirer le regard d'une population masculine plus étendue, multipliant ainsi les chances de rencontre.

Présenté de manière aussi déterministe, ce schéma a sans doute de quoi irriter les tenants de l'émancipation sexuelle et du contrôle de la sexualité. Néanmoins, ces conclusions pourraient intéresser sérieusement les professionnels du marketing. Ce n'est sans doute pas un hasard, d'ailleurs, si les conclusions de l'enquête ont été publiées dans le Journal of consumer research.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles