Sept conseils pour éviter les arnaques à la carte bancaire

Avant d'effectuer un paiement en ligne, mieux vaut procéder à quelques vérifications Avant d'effectuer un paiement en ligne, mieux vaut procéder à quelques vérifications[DAMIEN MEYER / AFP]

Alors que les fraudes à la carte bancaire sont en constante hausse, voici sept reflexes à adopter pour s'en protéger. 

 

Au cours de l'année 2013, 840 000 Français ont été victimes d'infractions bancaires, révèle mardi 1er septembre un rapport de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Un chiffre qui ne cesse d'augmenter, alors qu'Internet multiplie les risques. Face à la banalisation de ce phénomène, garder en tête quelques reflexes simples peut éviter des sérieux ennuis.

 

1 - Ne jamais abandonner sa carte bancaire du regard

Cela peut sembler évident, mais il peut arriver que l'on remette sa carte à un tiers sans y prendre garde. Si la machine de paiement sans fil ne marche pas dans un restaurant par exemple, on peut être tenté de la remettre au serveur. Mieux vaut l'accompagner jusqu'au terminal fixe. Il arrive en effet que des commerçants mal intentionnés notent le numéro de la carte, sa date d'expiration et le cryptogramme au dos, afin d'effectuer ensuite des paiements sur Internet.

 

2 - Se méfier si un distributeur avale une carte sans raison

Normalement, cela ne devrait se produire que si trois codes faux ont été composés. Dans le cas contraire, il se peut que des malfaiteurs aient installé une bande plastifiée dans la fente du distributeur, afin de bloquer la carte à l'intérieur. Ils viennent ensuite la récupérer, la victime croyant qu'elle a été avalée. Ce genre d'arnaque s'organise souvent le week-end : croyant la carte coincée jusqu'à l'ouverture de la banque en début de semaine, son propriétaire ne se préoccupe de rien pendant un jour ou deux, laissant une importante marge de manœuvre aux malfaiteurs. Mieux réagir vite et faire opposition immédiatement.

 

3 - Taper son code secret et se protégeant avec l'autre main

Pour procéder à des paiements à l'étranger, pas besoin de voler la carte bancaire de sa victime : le code peut suffire. Certains fraudeurs placent un discret appareil sur la fente d'introduction d'un terminal de paiement (par exemple dans les stations services ouvertes 24h/24) permettant de décoder la piste magnétique des cartes. Ils n'ont plus qu'à réencoder les données sur une carte vierge. Ils peuvent ensuite utiliser cette nouvelle carte à l'étranger, où les terminaux s'appuient sur la seule lecture de la piste.

 

4 - N'envoyer aucune information confidentielle par mail

Une arnaque fréquente consiste à se faire passer pour une banque et ou une administration et à envoyer un mail au sujet d'une mise à jour urgente, leur demandant de confirmer leurs données personnelles. Aucune agence bancaire ne demande ce type d'informations par mail, il ne faut donc y répondre sous aucun prétexte.

 

5 - Vérifier que la société existe bien avant de payer en ligne

Toutes les sociétés déclarées, y compris de vente en ligne, sont repertoriées sur le registre du commerce. Le consulter permet d'éviter de faire un versement à une société fantôme, qui enverra un mail quelques jours plus tard, une fois la somme débitée, pour annoncer que le produit commandé n'est plus en ligne.

 

6 - N'effectuer des paiements que sur des sites sécurisés

Pour s'en assurer, il faut vérifier que l'adresse du site commence par "https://" et non "http://". En outre, un petit cadenas fermé ou une clé doit apparaître lorsque le navigateur passe en mode sécurisé. Cela évitera que les données transmises soient piratées. 

 

7 - Effacer l'historique après chaque connexion à son service de banque en ligne

Mieux vaut se déconnecter et effacer l'historique après chaque connexion, de manière à ce que les informations renseignées ne puissent être accessible à un autre utilisateur.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles