Un café 80 fois plus fort qu'un expresso et qui vous garde éveillé 18 heures

Ce «super café» est 80 fois plus fort qu'un expresso standard (illustration). [JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Il a été baptisé «Asskicker», soit littéralement le «donneur de coups de pieds au cul». Ceux qui ont besoin de boire plusieurs cafés le matin avant d'être opérationnels devraient en tout cas l'apprécier : un bar australien propose un café 80 fois plus fort qu'un expresso standard. 

Elaboré à partir de quatre doses d'expresso infusé à froid (la technique du «cold drip») et mélangées avec du lait, ce café se consomme par petites gorgées, sur une durée de trois à quatre heures. Le patron du Viscous Café à Adelaïde, où il est servi, affirme qu'il peut tenir n'importe qui éveillé durant 18 heures. Il contient en effet pas moins de 5 grammes de caféine, contre 63 milligrammes dans un expresso standard. Et selon les médecins, des effets négatifs peuvent se faire sentir à partir de 250 milligrammes. 

A lire aussi : Le prix du café change selon la politesse du client

Un café à consommer à ses risques et périls

A la base, Steve Benington, le propriétaire du Viscous Café, a expliqué à CNN qu'il avait décidé d'inventer ce café avec son équipe afin d'aider l'une de ses amies, infirmière aux urgences. L'objectif était de l'aider à rester opérationnelle durant ses gardes de nuits. Une première version du café s'est toutefois avérée trop efficace sur la jeune femme. «Nous avons dû diminuer la dose de caféine, parce que cela l'avait gardée éveillée durant trois jours», a expliqué Steve Benington. 

La version actuelle du «Asskicker» rencontre depuis un succès grandissant auprès des clients du Viscous Café, ouvert il y a un an et demi par son patron après une carrière dans la Navy. Mais ce dernier l'assure, tous ceux qui y goûtent sont conscients de la dangerosité potentielle de cette boisson. Il est ainsi indiqué sur la carte que les personnes avec une tension artérielle élevée ou des problèmes cardiaques doivent la boire «à leurs risques et périls». Et si cela ne suffisait pas, Steve Benington assure qu'il a une discussion avec les clients avant qu'ils commandent, qui doit suffire à dissuader ceux qui ne sont pas prêts pour l'expérience. 

Les effets secondaires d'un excès de caféine, rappellons-le, sont des tremblements, de la transpiration, des pupilles dilatées, des vertiges, de la nausée, voire même une tendance à buter sur les mots.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles