Chandeleur : comment réussir ses crêpes à tous les coups ?

L'étape de la cuisson est absolument capitale lors de la confection de la crêpe[David Monniaux / Wikicommons]

Qui dit Chandeleur dit crêpe. Mais réussir à tous les coups ce classique de la gastronomie française n’est pas toujours aisé. Voici quelques astuces afin d’éviter tout écueil.

Une pâte sans grumeaux

Avoir une pâte toute lisse n’est jamais facile. En mélangeant la farine, avec les oeufs et le lait, il n’est pas rare que celle-ci forme des petits conglomérats que l’on appelle grumeaux. Pour éviter cela, il existe plusieurs solutions. La première consiste à tamiser la farine, de façon à ce qu’elle ne forme pas de paquets. Une opération réalisable avec une passoire à maille fine. Le meilleur moyen reste avant tout de battre énergiquement la pâte au moment de rajouter, en plusieurs fois et méticuleusement, le lait.

Le repos de la crêpe

Pour des crêpes moins élastiques et plus tendres, il est important de bien laisser reposer sa pâte. La durée diverge selon les spécialistes mais tous s’accordent à dire qu’elle est à peu près d’une à deux heures. Dans le cas où le crêpier n’aurait pas le temps d’attendre aussi longtemps, certains conseillent d’utiliser du lait tiède ou chaud lors de sa confection.

La cuisson des crêpes

L’étape de la cuisson est très importante. Tout d’abord, il faut jeter son dévolu sur une poêle anti-adhésive (une crêpière étant bien sûr le meilleur choix), graissée toutes les 3-4 crêpes avec du beurre ou de l'huile. Pour une cuisson – à feu fort - optimale, il est nécessaire que la poêle soit bien chaude. Pour déterminer quand elle est prête à être employée, il suffit de mettre une goutte d’eau sur l’ustensile. Si le liquide grésille, c’est que c’est bon. Une fois la pâte versée, surveiller la cuisson s’avère utile. Quand les bords de la crêpe se décollent, il est temps de la retourner.

Retourner sa crêpe

Retourner sa crêpe peut donner des sueurs froides aux novices de la galette. Pour mener à bien cette mission, il faut s’assurer que la pâte soit bien décollée de la poêle. Une fois ceci vérifié, il suffit de la faire dépasser d’un bon tier de l’ustensile puis de donner un  petit coup de poignet sec pour la faire sauter. Une technique qui paraît difficile au début mais qui se révèle simple comme bonjour avec un peu d’entraînement. Pour les plus réfractaires (et maladroits), mieux vaut utiliser une spatule.

Conserver la crêpe

Pour garder ses crêpes fraichement cuites bien au chaud, il est conseillé de placer une grande assiette sur une casserole remplie d’eau chaude. Il n’y a plus qu’à y mettre ses crêpes puis de les recouvrir de papier aluminium ou de film plastique. Quand toute la pâte a été utilisée, elles seront encore toute chaude et prête à être dégustée.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles