Astana recrute Lars Boom et Luis Leon Sanchez

L'Italien Vincenzo Nibali, entouré de ses équipiers de la formation Kazakhe Astana avant le départ de la 21e et dernière étape du Tour de France, le 27 juillet 2014 entre Evry et Paris. [Jeff Pachoud / AFP] L'Italien Vincenzo Nibali, entouré de ses équipiers de la formation Kazakhe Astana avant le départ de la 21e et dernière étape du Tour de France, le 27 juillet 2014 entre Evry et Paris. [Jeff Pachoud / AFP]

Le Néerlandais Lars Boom (Belkin) et l'Espagnol Luis Leon Sanchez (Caja Rural) viendront renforcer en 2015 l'équipe Astana du vainqueur du Tour de France, l'Italien Vincenzo Nibali.

La formation kazakhe a annoncé vendredi le recrutement de quatre coureurs, dont Boom (28 ans), le vainqueur de l'étape d'Arenberg sur le Tour, engagé pour deux ans.

Le Néerlandais Lars Boom termine en tête de la 15e étape du Tour de France entre Ypres et Arenberg, le 9 juillet 2014. [Lionel Bonaventure / AFP/Archives]
Photo
ci-dessus
Le Néerlandais Lars Boom termine en tête de la 15e étape du Tour de France entre Ypres et Arenberg, le 9 juillet 2014.

"Boom est un coureur de classiques mais aussi de grand tour. Il a gagné l'étape des pavés du Tour dans des conditions jamais vues depuis dix ans", a expliqué le manager de l'équipe, Alexandre Vinokourov.

Sanchez (30 ans), quadruple vainqueur d'étape sur le Tour, a signé pour un an. Il court actuellement dans une équipe de deuxième division après avoir dû quitter en octobre dernier son ancienne formation (Belkin) pour des soupçons de dopage passé.

Le coureur espagnol de l'équipe Caja Rural Luis Leon Sanchez sur le podium du Tour du Gabon, après la 5e étape entre Lambarene et Kango, le 17 janvier 2014. [Serge Rogers / AFP]
Photo
ci-dessus
Le coureur espagnol de l'équipe Caja Rural Luis Leon Sanchez sur le podium du Tour du Gabon, après la 5e étape entre Lambarene et Kango, le 17 janvier 2014.

Les Italiens Davide Malacarne (Europcar, 27 ans)) et Diego Rosa (Androni, 25 ans)) ont été également engagés dans le but d'entourer leur compatriote Fabio Aru, troisième du dernier Giro. "Ils peuvent l'aider dans les courses par étapes", a estimé 'Vino'.

Vous aimerez aussi

Azerbaïdjan Jeux Européens : quels sports sur quelle chaîne ?
Julian Alaphilippe Alaphilippe, la perle du cyclisme français
cyclisme Paris-Roubaix : la SNCF porte plainte contre X après le franchissement d’un passage à niveau

Ailleurs sur le web

Derniers articles