Rallye de Finlande : Latvala devant Ogier lors de la 3e journée

Le Finlandais Jari-Matti Latvala lors du 3e jour du Rallye de Finlande, le 2 août 2014 dans la région de Jyvaskyla. [Roni Rekomaa / AFP] Le Finlandais Jari-Matti Latvala lors du 3e jour du Rallye de Finlande, le 2 août 2014 dans la région de Jyvaskyla. [Roni Rekomaa / AFP]

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (VW Polo-R) a conservé la tête du 64e rallye de Finlande, 8e manche (sur 13) du Championnat du monde des rallyes (WRC), à l'issue des cinq premières spéciales (ES14-ES18) de la 3e journée disputées samedi dans la région de Jyväskylä (centre).

Le vainqueur de l'édition 2010 de l'ex-rallye des Mille Lacs devance de 29 sec 9/10 son coéquipier, le Français Sébastien Ogier, champion du monde en titre et en tête du classement provisoire cette saison, et de 43 sec 4/10 le Britannique Kris Meeke au volant d'une Citroën DS3.

Latvala, très en verve et en tête depuis l'ES1, a signé le meilleur temps de 4 des 5 spéciales parcourues sous un beau soleil.

Ogier, qui ouvrait la route vendredi et était distancé de peu par Meeke en fin de journée pour la deuxième place, a repris son bien dès la deuxième spéciale de la journée (ES15) grâce notamment à des conditions de course plus propices. L'ordre des départs ayant été inversé, c'est le Polonais Robert Kubica, auteur d'une violente sortie de route vendredi matin, qui a ouvert les débats.

"Avec 30 secondes de retard sur Latvala, il faudrait être fou pour tenter le tout pour le tout pour le rejoindre", a estimé Ogier qui possède actuellement 50 points d'avance au Championnat du monde sur son coéquipier.

De son côté, le Norvégien Andreas Mikkelsen (VW) semble avoir pris le meilleur pour la 4e place sur son compatriote Mads Ostberg (Citroën) et sur le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford) contre lesquels il est en lutte pour la quatrième place.

Peu de chamboulement dans la catégorie reine donc, mais en WRC2 l'Estonien Kark Kruuda (Ford Fiesta S2000) a pris la tête du classement après que le leader, le Finlandais Jari Ketomaa (Ford R5) eut perdu beaucoup de temps dans l'ES16 en raison d'un remplacement de roue difficile après une crevaison. Le Français Sébastien Chardonnet (Citroën DS3 R5) qui était troisième, est sorti de la route dans la même spéciale.

Vous aimerez aussi

Auto WRC : Sébastien Ogier sous pression en Sardaigne
Formule 1 Tout savoir sur le pilote français de F1 Pierre Gasly, 4e du Grand Prix de Bahreïn
Auto Rallye Monte-Carlo : Ogier prend la main sur 2018

Ailleurs sur le web

Derniers articles