Handball : que valent les Qataris ?

Le Mondial 2015 de handball démarre jeudi au Qatar. Si l'équipe de France fera son entrée en lice vendredi, c'est le pays hôte qui ouvrira les hostilités.[KARIM JAAAFAR / AL-WATAN DOHA / AFP]

Le Mondial 2015 de handball démarre jeudi au Qatar. Si l'équipe de France fera son entrée en lice vendredi, c'est le pays hôte qui ouvrira les hostilités.

 

C’est un peu l’inconnue de cette Coupe du monde. Le Qatar, qui entame jeudi son Mondial à domicile face au Brésil, est composé de joueurs «recrutés» à coups de «pétrodollars» aux quatre coins du monde, grâce à un système de naturalisation pour le moins flexible, afin d’être compétitif et de faire bonne figure pour l’occasion.

Et comme les Qataris ne font jamais rien à moitié, ils se sont également payés les services de Valero Rivera pour diriger cette équipe écclectique. Le sélectionneur espagnol possède l’un des plus grands palmarès de l’histoire du handball avec plus de 50 titres, dont le sacre mondial décroché il y a deux ans avec la sélection ibérique.

Sans réelle référence à ce niveau, avec seulement une 16e place comme meilleure performance lors de sa première participation à la compétition en 2003, le petit émirat du Golfe, qui n’est que le quatrième pays non-européen à organiser le Mondial masculin en 23 éditions, devra donc être prise très au sérieux.

«Elle a un vrai niveau et jouera un rôle dans ce Mondial, assure le sélectionneur français Claude Onesta. Le Qatar n’ira peut-être au bout, mais il sera plus qu’un trublion.» Parole d’Experts.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles