Omeyer : "ça fait plaisir d’être utile à l’équipe"

Les matches contre l'Islande sont souvent accrochés est celui-ci n'a pas dérogé à la règle.[KARIM JAAFAR / AL-WATAN DOHA / AFP]

Elu homme du match, Thierry Omeyer est revenu sur sa performance et celle des Bleus, accrochés mardi par l’Islande (26-26), lors de leur troisième match au Mondial de handball au Qatar qui suffit à les qualifier pour les huitièmes de finale. 

 

Est-ce que l’équipe de France s’en sort bien avec match nul ?

On avait quand même deux buts d’avance à cinq minutes de la fin du match. On aurait très bien pu aussi gagner ce match. On est repassé devant au meilleur moment, mais on aurait pu aussi le perdre sur la dernière action. Et puis, on est qualifiés. C’est déjà un premier objectif de réaliser. On va se concentrer maintenant sur l’Algérie et après la Suède, qui a très bien démarré ce Mondial.

 

Qu’avez-vous pensé de l’arbitrage ? 

Il y a deux-trois décisions à revoir. Mais il faut qu’on se concentre sur nous-mêmes et pas sur l’arbitrage. Il y avait des choses intéressantes et d’autres moins bien à corriger.

 

Quel regard portez sur votre performance ?

C’était mieux que lors de mes deux premières rencontres. Ça fait plaisir d’être un peu plus utile à l’équipe et de pouvoir l’aider. Les deux premiers matchs ont été beaucoup plus compliqués. Quand on fait un bon match, c’est toujours bon et intéressant pour la confiance.

 

Etiez-vous frustré ?

Je n’avais pas forcément de mauvaises sensations. J’étais souvent sur les ballons sans réussir à les sortir. Mais le plus important est que l’équipe gagne.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles