Les Bleus s'emploient pour battre l'Algérie (32-26)

Ils pensaient sûrement avoir accompli l’essentiel du travail à la pause (19-12), mais c’était oublier l’orgueil des Algériens (23-22, 44e).[MARWAN NAAMANI / AFP]

L’équipe de France avait deux objectifs, jeudi soir, face à l’Algérie : relancer la machine, après le match nul (26-26) contre l’Islande, et ménager ses cadres, en vue des futures échéances, à commencer par la "finale" du groupe C demain face à la Suède.

 

La feuille de route a été un peu plus compliquée que prévu à tenir. Surtout sur le terrain. Déjà qualifiés pour les 8es de finale, les Bleus ont été contraints jeudi de s’employer à se défaire du champion d’Afrique en titre (32-26).

Ils pensaient sûrement avoir accompli l’essentiel du travail à la pause (19-12), mais c’était oublier l’orgueil des Algériens (23-22, 44e).

Un retour finalement sans dommages pour la troupe de Claude Onesta, qui a pu procéder à une large revue d’effectif. Certains ont en profité pour avoir du temps de jeu et d’autres, comme Karabatic, qui n’a disputé que le premier quart d’heure, pour recharger les batteries.

En résumé, une soirée presque parfaite pour les Bleus. Place désormais à la Suède, dont le résultat conditionnera en grande partie la suite de leur aventure au Qatar.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles