Mondial de hand : le Qatar se paye des supporters

Des supporters venus d'Espagne ont été invités pour soutenir le Qatar. Des supporters venus d'Espagne ont été recrutés pour soutenir le Qatar.[Qatar 2015 via epa]

Pour la rencontre du groupe A entre le Qatar, pays hôte, et l’Espagne, championne du monde en titre, la Lusail Sports Arena a affiché salle comble mercredi soir. Et cette affluence est due au "recrutement" de supporters locaux, mais aussi à des fans tout droit venus d’Espagne, invités pour soutenir… le Qatar.

 

Drôle d’ambiance à la Lusail Sports Arena. Dotée de près de 15 000 places, cette salle flambant neuve, construite spécialement pour le mondial de handball au Qatar, accueillait mercredi soir l’un des matches le plus attendu de ce début de compétition dans le groupe A entre le pays hôte et l’Espagne, championne du monde en titre.

Si le spectacle a été au rendez-vous sur le terrain avec une victoire espagnole à l’arrachée (28-25), il était également présent dans les tribunes. Très clairsemées, pour ne pas dire quasi vides, lors de la rencontre précédente opposant le Chili et la Biélorussie (23-34), elles se sont remplies progressivement pour finalement afficher presque complètes.

 

Faire en sorte que les sièges soient le moins vides possible

Il faut dire que l’organisation avait fait en sorte que les sièges soient le moins vides possible. La partie la plus haute de la salle était ainsi composée de supporters qui avaient tout l’air d’ouvriers étrangers et qui ont dû se demander ce qu’ils faisaient là : aucune réaction à chaque action ou but, aucun encouragement, aucun mouvement pendant les "olas".

Tout ce gentil monde est resté bien sagement assis sur leur strapontin tout au long des 60 minutes avant de repartir tout aussi calmement.

 

Le hand, un sport encore trop méconnu au Qatar

Mais ce n’est pas tout. Derrière les deux cages ont été placées deux "kops" de Qataris vêtus d’habit traditionnel. Ces locaux, qui connaissaient à peine l’existence du handball il y a encore quelques semaines, se sont manifestés bruyamment sans donner plus l’impression de savoir ce qu’il se déroulait sous leurs yeux.

Ils ont néanmoins amplement rempli leur mission : à savoir faire le plus de bruit possible à l’aide de mégaphones, divers instruments ou autres chants, le tout dans une ambiance conviviale.

 

Des fans espagnols pour supporter le Qatar

Et puis, dans un virage, il y avait cette cinquantaine de supporters espagnols. Mais ils n’étaient pas là pour encourager leur patrie. Ils ont été spécialement recrutés et invités pour soutenir le Qatar.

"On ne touche pas d’argent, assure Roberto, originaire de Madrid. On nous a simplement payé le voyage jusqu’ici, l’hôtel et les repas, mais aussi des vêtements aux couleurs du Qatar."

 

Trombone, trompette et saxophone

Qu’ils avaient décidé de laisser au placard pour cette rencontre "par respect pour la sélection et la fédération espagnole", détaille Roberto forcément tiraillé au moment des hymnes nationaux. "C’était spécial, car la sélection espagnole et l’Espagne sont dans mon cœur. Mais concernant le handball, je supporte le Qatar, même si j’espère que l’Espagne va gagner."

Au coup de sifflet final, après avoir supporter sans relâche les Qataris avec ses compagnons munis d’un trombone, d’une trompette et d’un saxophone, son vœu a été exaucé.

Reste à savoir jusqu’où iront les deux équipes dans la compétition. En tout cas, le "supporter qatari" a déjà formulé son prochain souhait. "J’espère une finale entre la France et l’Espagne." Et le Qatar dans tout ça ?

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles