Handball : Les Experts sur leur garde

Nikola Karabatic et les Bleus se méfient de l'équipe d'Argentine, qu'ils ont néanmoins toujours battue. Nikola Karabatic et les Bleus se méfient de l'équipe d'Argentine, qu'ils ont néanmoins toujours battue.[JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP]

L’équipe de France retrouvera, ce lundi, l’Argentine en huitièmes de finale de la Coupe du monde de handball au Qatar. Un adversaire que les Bleus ont aisément battu en match de préparation. Ce qui ne les empêche de rester méfiants devant des Argentins surprenants depuis le début de la compétition.

 

"On ne va pas jouer l’équipe d’Argentine qu’on a joué à Nantes." Claude Onesta a rapidement remis dans son contexte le 8e de finale des Bleus, ce lundi, face aux Argentins.

Autrement dit, il ne faut pas s’attendre à ce que ses joueurs ne dominent Diego Simonet et ses coéquipiers aussi facilement qu’en match de préparation (33-19) quelques jours avant de s’envoler pour cette Coupe du monde de handball au Qatar.

Un jugement né d’une mise en route un peu chaotique des Tricolores, mais surtout de la performance des "Gladiatores" que personne n’attendait à ce stade de la compétition.

"Pas grand monde leur donnait une chance dans le groupe de la mort", a indiqué le sélectionneur français. Et pourtant, ils ont notamment tenu la dragée haute au Danemark (24-24) et fait vaciller la Pologne (23-24) puis l’Allemagne (23-28) avant de finir par s’incliner.

 

Les Bleus favoris

Amplement suffisant pour maintenir les Experts en alerte dans ce match couperet, même s’ils sont «plus que favoris», comme l’a assuré Mickaël Guigou.

Car bien qu’ils aient déjoué les pronostics et arrivent en pleine confiance, "les Argentins ne doivent pas non plus être ravis de jouer l’équipe de France, a estimé Onesta. Ils sont rarement sortis vainqueur de nos confrontations." Pour ne pas dire jamais…

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles