Thierry Braillard : "Le sport français se porte très bien"

Thierry Braillard, secrétaire d’Etat aux Sports.[KARIM JAAFAR / AL-WATAN DOHA / AFP]

Il sera le premier supporter de l’équipe de France de handball. Comme en demi-finale, Thierry Braillard sera présent, ce dimanche soir, dans les tribunes de la Lusail Arena pour soutenir les Bleus en finale du Mondial contre le Qatar. Le secrétaire d’Etat aux Sports a profité de ce déplacement pour renforcer les liens en matière de sport avec l’Emirat.

 

Quelles sont les raisons de votre venue au Qatar ?

Il y a trois raisons. Je suis d’abord venu supporter l’équipe de France de handball, qui est partie, je l’espère, pour gagner son cinquième titre de champion du monde. C’est un sport important, surtout qu’en 2017, la France organisera ces mêmes championnats du monde. Ensuite, je me suis déplacé au Qatar avec une dizaine de chefs d’entreprises, car nous développons actuellement ce que nous appelons la diplomatie sportive.

Nous souhaitons que des entreprises françaises gagnent des marchés dans des pays où il y a une vraie appétence pour le sport. Ce qui est le cas du Qatar, qui disposent également de toutes les infrastructures. Et la troisième raison est également très importante. J’ai signé un accord de coopération au nom de la France en matière sportive. Cet accord de coopération concerne la formation et l’éducation par le sport.

 

Il existe donc une vraie volonté de rapprochement…

Elle existe, mais il ne suffit pas de dire qu’on veut se rapprocher. Il faut utiliser ce qu’il y a de meilleur au Qatar pour renforcer nos liens. De son côté, le Qatar veut utiliser notre expertise, notre savoir-faire, notamment concernant la formation française, qui est reconnue à travers le monde. Un accord de coopération comme celui-ci est très constructif.

 

Les performances de l’équipe de France de handball étaient-elles importantes après les évènements vécues en France le 7 janvier dernier ?

Le sport dégage des valeurs. Et l’équipe de France de handball dégage ces valeurs qui rassemblent les Français. C’est une équipe qui allie plusieurs générations, les joueurs viennent de différents milieux et ils ont différentes origines. Elle est l’image de la diversité, de la loyauté, du respect et de la fierté d’être français. Tous sont très fiers de représenter la France. C’est un beau moment de fraternité et je suis heureux de le partager avec eux. C’est une magnifique image qu’ils renvoient de notre pays.

 

Y avait-il une inquiétude avec le départ de l’équipe au Qatar ?

Il se dit beaucoup de choses sur le Qatar. En matière diplomatique, que ce soit par rapport à Daesh ou aux événements du début du mois de janvier, le Qatar a eu des réactions très claires et très précises. Le premier ministre est venu dès le lendemain pour exprimer la solidarité du gouvernement qatari avec la France. Les frères de l’Emir étaient également présents à la marche du 11 janvier avec Nasser Al-Khelaïfi (président du PSG, ndlr). Le Qatar est l’ami de la France, comme il est aussi l’ami d’autres pays européens. Et il serait dommage de gâcher cette sollicitude qu’a le Qatar envers notre pays.

 

L’équipe de France de handball est-elle la plus belle équipe de France ?

Je sais ce que disent les Français. Mais il ne m’appartient pas de prendre position. J’ai vécu de magnifiques moments avec les équipes de France de football, de rugby, de volley-ball, de basket-ball… Toutes les équipes de France sont belles. Je pense qu'elles doivent toutes être exemplaires. L’équipe de France de handball a l’avantage de dominer son sport et d’être sur le toit du monde. Elle a la possibilité de mettre une cinquième étoile sur son maillot, c’est peut-être ce qui fait la différence. Mais l’exemplarité je la vois dans les autres sports collectifs.

 

Un nouveau titre confirmerait la bonne santé générale du sport français…

Le sport français se porte très bien. Il faut que les Français se rendent compte que les sportifs tricolores gagnent. Notre pays, qui a parfois été critiqué ou minimisé, est un pays qui gagne et qui rayonne.

 

En cas de victoire, ce serait également une belle publicité pour le Mondial 2017…

Bien évidemment, surtout que nous souhaitons que ce Mondial soit un événement populaire. Si nous avons en plus l’équipe championne du monde sortante qui vient défendre son titre en France, on ne peut pas rêver de meilleur scénario.

 

Pour finir, que pensez-vous de cette équipe du Qatar ?

Le Qatar est un pays jeune. Il investit sur le sport et dans les infrastructures. Le Qatar aime le sport et il veut aller vite. Il y a un règlement de l’IHF et il n’a fait qu’appliquer ce règlement, qui permettait d’avoir des joueurs de différentes nationalités au bout d’un certain temps. Les Qataris ont gagné leur place en finale sur le terrain avec des victoires incontestables. Maintenant, si ça choque, il faut changer la réglementation.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles