Natation : Une déferlante de sirènes à l'Open Make Up For Ever

[Image d'illustration.[AFP]]

La 5e édition de l’Open Make Up For Ever de natation synchronisée réunit, à partir de vendredi et jusqu’à dimanche, les meilleurs nations mondiales de la discipline. Devant son public, l’équipe de France tentera de briller avec ses nouvelles chorégraphies à quelques mois des Mondiaux.

 

Sa réputation n’est plus à faire. En quelques années seulement, l’Open Make Up For Ever s’est construit sa renommée au point de devenir une étape incontournable de la saison de natation synchronisée, où se donnent rendez-vous les meilleures nations de la planète.

Et la 5e édition, qui se tiendra de vendredi à dimanche, ne va pas déroger à la règle. Avec la présence de dix des douze meilleures équipes mondiales comme la Chine, l’Espagne ou encore l’Ukraine, le Stade Nautique Maurice Thorez de Montreuil promet d’être en ébullition tout au long de la compétition.

 

Forte concurrence

La température pourrait même monter d’un cran supplémentaire si l’équipe de France réitère ses performances réalisées le week-end dernier à l’Open d’Allemagne.

Malgré une concurrence également très relevée, les duettistes françaises, Laure Augé et Margaux Chrétien, mais aussi l’équipe tricolore sont repartis de Bonn avec l’or.

 

Nouvelles chorégraphies pour les bleues

"Les grandes pointures sont présentes, mais nos athlètes sont prêtes à en découdre à domicile", prévient Sylvie Neuville, directrice de la discipline à la Fédération.

D’autant qu’il s’agira pour les Bleues de présenter leurs nouvelles chorégraphies et de s’étalonner à quelques mois seulement des championnats du monde à Kazan (25 juillet au 1er août). Et elles sont prêtes à en mettre une nouvelle fois plein les yeux.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles