F1 : Vettel et Ferrari matent Mercedes

Vainqueur du Grand Prix de Malaisie, Sebastian Vettel a offert à Ferrari sa première victoire depuis près de deux ans. Vainqueur du Grand Prix de Malaisie, Sebastian Vettel a offert à Ferrari sa première victoire depuis près de deux ans.[PAUL CROCK / AFP]

Sebastian Vettel a remporté dimanche le Grand Prix de Malaisie devant les Mercedes de Lewis Hamilton et Nico. Arrivé à l’intersaison, le quadruple champion du monde allemand a signé sa première victoire avec Ferrari, dont le dernier succès remontait à mai 2013.

 

"Ferrari is back !" La radio de Sebastian Vettel a hurlé sa joie au moment de célébrer, dimanche, la victoire du pilote allemand au Grand Prix de Malaisie. Un succès qui marque le retour au premier plan de la Scuderia, qui n’avait plus connu pareil fête depuis le 12 mai 2013 et une victoire de Fernando Alonso en Espagne.

Une disette presque tout aussi longue pour le quadruple champion du monde dont la dernière apparition sur la plus haute marche d’un podium remontait à novembre 2013 au Brésil.

 

Travail

"Je suis sans voix. On a beaucoup travaillé cet hiver et c’est un résultat formidable, s’est félicité l’ancien pilote Red Bull qui, submergé par l’émotion a laissé échapper quelques larmes. Je suis vraiment très heureux et fier d’avoir battus les Mercedes à la régulière."

Et de quelle manière ! Parti de la deuxième place sur la grille de départ, derrière Lewis Hamilton, il a construit sa victoire grâce à la fiabilité de sa monoplace et surtout une parfaite gestion de ses pneus avec seulement deux arrêts contre trois pour les Flèches d’Argent du Britannique (2e) et de Nico Rosberg (3e).

 

Voir grand

De quoi voir les choses en grand pour la suite de la saison. "Notre mission est de rapporter le titre mondial à Maranello, a-t-il confié. C’est pour ça que j’ai signé."

La route est encore longue. Ferrari et Sebastian Vettel devront d’abord confirmer dans deux semaines en Chine.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles