F1 : Hamilton, une victoire et des tensions

Lewis Hamilton s'est imposé pour la quatrième fois de sa carrière au Grand Prix de Chine. Lewis Hamilton s'est imposé pour la quatrième fois de sa carrière au Grand Prix de Chine.[Wang Zhao / AFP]

Lewis Hamilton a renoué avec la victoire, ce dimanche, au Grand Prix de Chine. Malgré le doublé de Mercedes, ce succès a fait renaitre les tensions avec son coéquipier Nico Rosberg.

 

Lewis Hamilton et Mercedes ont repris leurs bonnes habitudes. Surpris par Sebastian Vettel au volant de sa Ferrari, il y a quinze jours, en Malaisie, le pilote britannique a régné en maître, ce dimanche, sur le Grand Prix de Chine pour réaffirmer sa suprématie en tête du championnat du monde et conclure en beauté un week-end qu’il a dominé de bout en bout.

Auteur de la pole, le champion du monde en titre a livré un véritable cavalier seul sans être vraiment inquiété par son coéquipier Nico Rosberg (2e), ni même par Vettel (3e).

"On pensait que ce serait plus serré car on s’attendait à ce que les Ferrari soient très bonnes en conditions de course", a réagi Hamilton à l’arrivée.

 

Rendez-vous au Bahreïn

Mais, en dépit du doublé, l’ambiance n’était pas franchement à la fête dans les rangs des Flèches d’argent. Rosberg a vivement reproché à Hamilton d’avoir adopté une conduite qui a mis en péril sa deuxième place

"Ce n’est pas mon boulot de gérer la course de Nico, a répliqué l’Anglais qui a signé la 35e victoire de sa carrière. Mon job, c’est de gérer ma voiture et de la mener le plus vite possible jusqu’au bout." Prochaine explication dimanche prochain à Bahreïn.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles