Deux ans après son accident, comment va Michael Schumacher ?

Michael Schumacher, ici au côté de son agent Sabine Kehm, ne pèserait plus que 45 kilos. Michael Schumacher, ici au côté de son agent Sabine Kehm, ne pèserait plus que 45 kilos.[Hoch Zwei / Icon Sport]

Le 29 décembre 2013, Michael Schumacher était victime d’un terrible accident de ski survenu sur les pistes de Méribel. Deux ans plus tard, l’état de santé du septuple champion du monde de Formule 1 suscite toujours autant d’interrogations.

Les nouvelles concernant l’ancien pilote allemand sont une denrée rare. Le dernier bulletin de santé publié par la famille remonte à plus de sept mois. A l’époque, le clan Schumacher était «heureuse» d’annoncer des «progrès en tenant compte de la gravité de sa blessure à la tête». Depuis, plus rien, si ce n’est des démenties. Comme celui publié la semaine dernière pour contredire les informations révélées par l’hebdomadaire allemand Bunte, qui affirmait que Schumacher pouvait à nouveau marcher avec l’aide d’un thérapeute et lever le bras droit. «Malheureusement, nous sommes obligés de dire que les dernières informations annonçant un rétablissement de Michael ne correspondent pas aux faits. De telles spéculations sont irresponsables car la protection de la vie privée de Michael est très importante au vu de la gravité de ses blessures», a indiqué son agent et porte-parole Sabine Kehm.

Victime d’un traumatisme crânien, Michael Schumacher était resté plongé dans le coma pendant près de six mois dans le coma au CHU de Grenoble, où il avait été admis. En juin 2014, il a été transféré au CHUV de Lausanne en Suisse avant de poursuivre sa rééducation dans sa propriété de Gand sur les bords du Lac Léman, où une aile médicalisée a été spécialement aménagée pour lui permettre de poursuivre sa «phase de neuro-réhabilitation». C’est donc depuis son domicile, entouré de ses proches, qu’il continue de se battre pour retrouver une petite partie de ses capacités. Mais les progrès sont très lents.

Dans un état végétatif ?

En septembre dernier, le «Daily Express» a rapporté que le Baron Rouge, qui va avoir 47 ans le 3 janvier, était toujours dans l’incapacité de parler et aurait une conscience plus que limitée de l’environnement autour de lui. Il ne pèserait surtout que 45 kilos. Des informations confirmées par Reginaldo Leme, commentateur brésilien de Formule 1, qui avait affirmé que Schumacher était «dans un état végétatif» sur une chaine de télévision brésilienne au début du mois de novembre. «Il a perdu toute sa masse musculaire et il est très maigre», a-t-il ajouté.

Ancien patron de la Scuderia Ferrari et ami intime de «Schumi», Jean Todt s’est voulu plus rassurant en marge du dernier Grand Prix du Mexique. «Je vois Michael très souvent, et Michael continue à se battre. Nous devons continuer à l’aider à se battre pour la famille», avait confié le président de la FIA. Ross Brawn, ancien directeur technique de Ferrari, continuait lui aussi de croire à une possible guérison. «Je lui ai rendu visite plusieurs fois. Corinna, sa femme, m’appelle occasionnellement et me tient au courant des évolutions. Nous continuons de prier tous les jours pour qu’il puisse récupérer au moins jusqu’à un certain niveau… C’est lent, mais il y a toujours de l’espoir.» Car tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles