Le départ du Dakar 2016 a été donné

Le directeur sportif du Dakar-2016, l'Espagnol Marc Coma, avant le prologue de la course à Rosario (Argentine), le 2 janvier 2016    [FRANCK FIFE / AFP] Le directeur sportif du Dakar-2016, l'Espagnol Marc Coma, avant le prologue de la course à Rosario (Argentine), le 2 janvier 2016 [FRANCK FIFE / AFP]

Le coup d'envoi du Dakar-2016 (2-16 janvier) a été donné à 11h45 locales (15h45 françaises), samedi depuis Buenos Aires.

Au total, les 347 véhicules engagés (111 autos, 136 motos, 55 camions et 45 quads) et 560 concurrents en lice, selon le verdict des commissaires de course à l'issue des vérifications administratives et techniques, ont 346 kilomètres à parcourir pour rejoindre Rosario, d'où s'élancera dimanche la première étape. Après les quads, prendront ensuite le départ les motos, les voitures et les camions fermeront la marche. Le dernier doit quitter Tecnopolis, la cité des sciences de la capitale argentine, à 17h03 locales (21h03 françaises).

Pas de tenant du titre au départ chez les motards, où le dossard N.1 n'a donc pas été attribué, l'Espagnol Marc Coma étant devenu directeur sportif du rallye l'été dernier. Le Qatari Nasser Al-Attiyah (Mini), vainqueur en 2015, sera le premier à s'élancer dans la catégorie auto à 13h56 locales (17h56 françaises), quatre minutes avant la première Peugeot, pilotée par Stéphane Peterhansel. Très attendu pour ses premiers pas sur le Dakar, Sébastien Loeb, nonuple champion du monde des rallyes, devra patienter jusqu'à 14h24 locales (18h24 françaises). Les meilleurs motards et autos sont attendus à l'arrivée de la courte spéciale du jour à partir de 16h15 locales (20h15 françaises) environ pour les motos, et autour de 17h00 locales (21h00 françaises) pour les voitures.

Le parcours de la 38e édition du Dakar - la huitième en Amérique du Sud - entre Buenos Aires et Rosario, va conduire les concurrents des plaines argentines aux contreforts de la Cordillère des Andes en passant par le salar d'Uyuni, en Bolivie. Avec au total plus de 9.300 kilomètres à avaler.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles