Natation : les JO de Rio passent par Montpellier pour les Français

Florent Manaudou espère réaliser le doublé 50m-100m aux Jeux de Rio. [RIA Novosti / Icon Sport]

Les Championnats de France de natation en grand bassin s'ouvrent mardi jusqu'à dimanche. Les différents nageurs tricolores présents espèrent tous décrocher le précieux sésame pour les Jeux olympiques de Rio en août prochain.

Aucun droit à l’erreur sous peine de voir s’envoler le rêve olympique. L’élite de la natation française se retrouve à Montpellier à l’occasion des Championnats de France de natation avec pour objectif une sélection pour les Jeux de Rio (5-21 août). Tous s’affronteront avec le Brésil dans un coin de la tête.

A lire aussi : Handball : Florent Manaudou, futur expert ?

Et il faut dire que la pression sera lourde lors des différentes finales cette semaine puisque seulement deux billets sont attribués par épreuve et un chrono minimum exigé en finale. L’intensité sera donc extrême dans le bassin de l’Antigone, même pour les leaders de la natation française. «C’est hyper stressant comme compétition (...) On a beaucoup à perdre et pas grand chose à gagner», a d’ailleurs confié Florent Manaudou.

Le champion olympique en titre du 50m voudra cette année doubler avec le 100m nage libre. Et s’il s’est montré dominateur lors de ses dernières sorties, le Lyonnais de 25 ans, sait qu’il n’aura pas le droit à l’erreur.  «C’est la guillotine!», résume de son côté Fabien Gilot, capitaine des Bleus, qui devra lui aussi tout donner pour tenter d’accrocher un billet individuel sur 100 m lors de cette compétition à double tranchant. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles