Rio 2016 : un judoka égyptien refuse de serrer la main de son adversaire israélien

Battu sur ippon, le judoka égyptien a également refusé d'effectuer le traditionnel salut en s'inclinant, avant que l'arbitre ne le rappelle à l'ordre pour qu'il s'exécute.[Capture d'écran Twitter]

Battu sur le tatami par un Israélien, un judoka égyptien a ensuite refusé de serrer la main que lui tendait son adversaire.

Avant le huitième de finale, le débat autour du match était déjà vif en Egypte. Certains demandaient le boycott du combat tandis que d'autres militaient pour qu'il ait lieu. Le ministre égyptien de la jeunesse et des sports, Khaled Abdel Aziz, avait finalement déclaré sur CNN que les sportifs de son pays devaient «accepter de concourir contre n'importe qui, étant donné que nous sommes sous la bannière olympique».

A lire aussi : Etranglée, la judoka allemande manque de s'évanouir

A la fin du combat, l'Israélien Or Sasson s'est approché de son adversaire égyptien, Islam El-Shehaby en lui tendant la main. Celui-ci a détourné le regard et a rejoint les coulisses sous les huées des spectateurs du stade Carioca Arena 2. Sollicité par des journalistes, le judoka a refusé de commenter son geste.

Ce n'est pas la première fois que la délégation israélienne subit un boycott lors des Jeux Olympiques. La semaine dernière, des athlètes libanais avaient bloqué l'accès des Israéliens à leur bus. En 2008, un nageur iranien avait renoncé à la compétition quand il s'était retrouvé dans la même série qu'un Israélien. Quatre ans plus tôt, un judoka de la même nationalité avait refusé d'affronter un adversaire israélien.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles