Scandale aux JO de Rio : un boxeur russe remporte la médaille d'or sous les huées du public

Evgeny Tishchenko a reçu sa médaille d'or sous les huées du public brésilien.[YURI CORTEZ / AFP]

Le boxeur russe Evgeny Tishchenko a remporté lundi la médaille d'or dans la catégorie des -91 kilos aux dépens du Kazakh Vassily Levit. Une victoire qu'il doit à une décision des juges ultra controversée. C'est le premier gros scandale arbitral qui touche la boxe aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Même lui n'a pas osé fêter son titre olympique avec la joie qu'il convient d'afficher en de pareils instants. Surpris à l'annonce du verdict des arbitres le donnant vainqueur, Evgeny Tishchenko a fait profil bas et s'est rapidement éclipsé. Le Russe n'a en tout cas pas échappé aux sifflets du public brésilien, renouvelés au moment de la remise des médailles.

A lire aussi : Rio 2016 : le tableau des médailles

Au vue du scénario de son combat face à Vassily Levit, la décision finale des arbitres peut légitimement être remise en cause. Largement dominé dans le troisième round, Tishchenko s'est accroché à son adversaire à plusieurs reprises pour s'épargner un KO technique. Il a été touché à plusieurs reprises et a même été sonné une fois sans pour autant que l'arbitre ne le compte debout. En somme, il n'avait nul besoin d'être expert pour remettre en cause le choix des juges.

Même si depuis le début des JO 2016 on ne déplore aucun précédent de ce type, la boxe amateur aux JO est régulièrement touchée par des scandales liées à des décisions arbitrales suscitant la polémique. En 2012 à Londres, le boxeur français Alexis Vastine avait ainsi été privé de l'or après une défaite controversée lors de la finale qui l'opposait à l'Ukrainien Taras Shelestiuk.

«C’est une décision insupportable. Sur la troisième reprise Alexis fait cavalier seul, c’est lui qui marque toutes les touches. Il a pour nous six touches de différence sur la dernière reprise. Il faut que les arbitres s’achètent des lunettes, ce n’est pas possible !», avait à l'époque réagi l’entraîneur français Jean Savarino.

Alexis Vastine vs Taras Shelestiuk round 3 par pyr0technicien

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles