Rio 2016 : les organisateurs auraient déjà dépensé l’argent des Jeux paralympiques

Les Jeux Olympiques de Rio ont coûté plus cher que prévu, et le comité d’organisation aurait d’ores et déjà pioché dans l’argent des Jeux paralympiques. [MARTIN BERNETTI / AFP]

Les Jeux paralympiques de Rio 2016, prévus en septembre prochain, pourraient bien être en danger. Une bonne partie de l’argent dédié à leur organisation aurait ainsi été utilisée pour les Jeux Olympiques.

À deux semaines du début des Jeux paralympiques, une donnée inquiète les athlètes et le comité d’organisation : les caisses du Comité d’organisation, financé par des fonds privés, sont vides. De fait, l’organisation des Jeux Olympiques a coûté beaucoup plus cher que prévu. Outre les travaux de dernières minutes dans le village olympique qui n’était pas absolument pas au point quelques jours à peine avant le coup d’envoi des Jeux, il a notamment fallu changer l’eau du bassin de plongeon.

A lire aussi : Les JO en direct : les basketteuses françaises se qualifient pour les demi-finales

La participation de nombreux pays en suspens

Autre facteur, la vente de billets. On savait déjà que le Brésil avait beaucoup de mal à écouler les places pour les Jeux, au point d’en offrir aux enfants des favelas pour ne pas présenter au monde des stades vides, mais la situation pour les Jeux paralympiques semble encore pire. Ainsi, selon les informations de CNN, seulement 12% des billets auraient été vendus, soit 300.000 sur un total de 2,5 millions. Si le Comité d'organisation espère que les chiffres décollent enfin à mesure que se rapprochent les Jeux, les observateurs ne semblent pas très optimistes. Dès lors, et face à l’absence des recettes attendues, The Guardian annonce que le CIO a utilisé une partie du budget dédié aux Jeux paralympiques pour faire face aux dernières dépenses. 

Un coup terrible pour les Jeux paralympiques puisque cet argent aurait dû être réparti entre les délégations, notamment pour l’achat des billets d’avion. Conséquence, de nombreux pays risquent de ne pas pouvoir faire le déplacement, faute de moyens. À en croire les médias britanniques, entre 40 et 60 pays sont concernés, et pourraient donc déclarer forfait. 

«Une honte pour le Brésil de ne pas faire ces Jeux»

Le Comité International paralympique s’est exprimé par l’intermédiaire de son président, Sir Philip Craven, qui a tenu à repousser les rumeurs autour d’une annulation de ces Jeux, des cérémonies, ou de certaines disciplines : «Bien que la situation soit très précaire, les rumeurs selon lesquelles les Paralympiques n'auront pas lieu ou que certaines compétitions seraient supprimées sont totalement infondées».

Le Maire de Rio, Eduardo Paes, qui avait déclaré que «ce serait une honte pour le Brésil de ne pas faire ces Jeux», a proposé de débourser une somme de 150 millions de réais (plus de 42 millions d’euros) pour solutionner ce problème. Une juge de Rio a cependant interdit en fin de semaine dernière à la Mairie et au gouvernement de verser de l’argent public. En cause, l’absence de transparence sur l’utilisation de ces fonds. Il reste quelques jours au Comité d'organisation pour trouver une solution.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles