Tout savoir sur Michael Jeremiasz, le porte-drapeau des Jeux Paralympiques

Michaël Jeremiasz le confesse sans détour : l'objectif qu'il s'est fixé avant de rejoindre le Brésil sera de remporter une cinquième médaille.[ Crédit JACQUES DEMARTHON / AFP ]

Le joueur de tennis handisport Michaël Jeremiasz aura l'honneur d'être porte-drapeau de la délégation tricolore lors la cérémonie d'ouverture des Jeux Paralympiques, mercredi 7 septembre.

Il s'agit d'un aboutissement pour celui qui, à 34 ans, dispute à Rio sa dernière Olympiade. C'est après une grave chute de ski à Avoriaz en 2000 le laissant paraplégique, que Michaël Jeremiasz a décidé de se lancer dans le tennis handisport.

Handicapé après une chute en ski

A lire aussi : Que risquent les athlètes nord-coréens de retour des Jeux Olympiques ?

Deux ans seulement après son accident, le Parisien devenait champion de France de la discipline. Puis, en 2005, Jeremiasz accédait à la première place du classement mondial. Depuis, il écume les courts de tennis à travers le monde avec une certaine régularité dans ses performances : en double, le Français a remporté au moins deux fois chacun des quatre tournois du Grand Chelem.

Une "mini manita" dans le viseur

A lire aussi : Rio 2016 : les athlètes français de retour en France

Ce jeune papa, employé du ministère de la Défense, n'en est pas à sa première participation à des Jeux Paralympiques. En 2004, il avait remporté le bronze en simple et l'argent en double. Quatre ans plus tard, c'est la médaille d'or qu'il s'était adjugé en double. Enfin, à Londres, il avait décroché une belle médaille de bronze en double, récompensant un beau parcours.

Michaël Jeremiasz le confesse sans détour : l'objectif qu'il s'est fixé avant de rejoindre le Brésil sera de remporter une cinquième médaille. Une "mini manita" qui ravirait notamment sa femme Carolyn, kiné de l'équipe de tennis d'handisport d'Angleterre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles