Denis Podalydès ouvrira les Nuits de Fourvière

La 12ème édition du festival des Nuits de Fourvière, présentée lundi, s'ouvrira le 5 juin à Lyon avec une création de Denis Podalydès, suivie par près de deux mois de spectacles éclectiques, avec Sylvie Guillem, Björk, les Stone Roses, Antony and the Johnsons ou Ben Harper[AFP/Archives]

La 12ème édition du festival des Nuits de Fourvière, présentée lundi, s'ouvrira le 5 juin à Lyon avec une création de Denis Podalydès, suivie par près de deux mois de spectacles éclectiques, avec Sylvie Guillem, Björk, les Stone Roses, Antony and the Johnsons ou Ben Harper.

Après "Fantasio" de Musset en 2008 à la Comédie-Française, le comédien Denis Podalydès met en scène "Le Bourgeois Gentilhomme", attiré par le "spectacle total" qu'est cette comédie-ballet mêlant théâtre, musique et danse, a-t-il expliqué lors de la présentation du festival.

La pièce, dont les costumes ont été réalisés par Christian Lacroix, sera ensuite présentée à partir du 19 juin au théâtre des Bouffes du Nord.

Le "Don Giovanni. Keine Pause" du metteur en scène David Marton marquera ensuite (les 7 et 8 juillet) une autre incursion du côté du "théâtre musical", avec la chanteuse de jazz serbe Yelena Kuljic incarnant Don Giovanni, dans cette pièce mêlant théâtre et partition de l'opéra de Mozart.

Autre création du festival, le 8 juillet: "La cambiale di matrimonio" de Rossini, interprétée par l'Académie baroque d'Ambronay avec à sa tête le chef Leonardo Garcia Alarcon, étoile montante du baroque.

Après une reprise de "Calacas", le dernier spectacle de Bartabas inspiré du folklore mexicain de la mort (du 11 juin au 17 juillet), Sylvie Guillem dansera "6000 miles away" du 12 au 16 juin, après le Théâtre des Champs-Elysées en mars.

Les "Nuits de Fourvière" font par ailleurs la part belle à la pop britannique, avec notamment Neil Hannon qui donnera le 14 juin à Lyon son "concert unique en France", selon les organisateurs, reprenant au piano et à la guitare des titres de son défunt groupe The Divine Comedy.

The Stone Roses, groupe anglais phare des années 80 récemment reformé, lui succèdera le 25 juin, avant une incursion vers la chanson française avec Camille (avec en première partie François and the Atlas Mountains le 27 juillet), puis Brigitte et Arthur H pour la soirée de clôture le 31 juillet.

Jessye Norman chantera des grands classiques de la musique américaine, de Duke Ellington à Gershwin le 29 juin, avant Björk le 30 juin, Ben Harper le 17 juillet, et Gilberto Gil le 26 juillet.

En alliant sa puissante voix féminine à l'orchestre de l'Opéra de Lyon, Antony Hegarty, du groupe new-yorkais "Antony and the Johnsons", avait déjà marqué il y a trois ans ce festival organisé en plein air dans un amphithéâtre romain. Il y revient le 6 juillet avec son projet "Cut the world".

Vous aimerez aussi

58e édition du festival de trompette à Guca
musique 58e édition du festival de trompette en Serbie
Accident Espagne : plus de 300 blessés dans l'effondrement d'une plateforme lors d'un festival
Lors de la Grande Parade des nations celtes, point d'orgue du Festival interceltique de Lorient, le 5 août 2018 [SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP]
événement Festival interceltique : carton plein pour la Grande Parade

Ailleurs sur le web

Derniers articles