Festival d'Aix : "David et Jonathas" dans la Cour de l'Archevêché

Le ténor Pascal Charbonneau (g) lors d'une répétition de l'opéra "David et Jonathas" le 2 juillet 2012 à Aix-en-Provence[AFP/Archives]

Opéra biblique rarement représenté, "David et Jonathas", de Marc-Antoine Charpentier, donné à partir de vendredi dans le cadre du Festival d'Aix-en-Provence, évoque des conflits immémoriaux aux résonances actuelles.

Interprété par l'ensemble baroque des Arts Florissants, dirigé par William Christie, l'opéra, joué sur instruments anciens en plein air dans la Cour de l'Archevêché, raconte l'amitié entre le berger David, vainqueur de Goliath, et le fils du roi Saül, Jonathas.

Il se déroule "sur un décor de guerres tribales, de renversements d'alliances, d'identités meurtrières", selon le directeur du festival, Bernard Foccroulle. Pour lui, "nul besoin d'expliciter les résonances actuelles d'une telle oeuvre, au moment où un peu partout (...) les conflits ethniques et religieux laissent de profondes blessures".

Pour le metteur en scène Andreas Homoki, l'intérêt de l'ancien Testament d'où est tirée l'histoire est "de fournir des exemples archétypes de conflits humains éternels comme ceux liés au pouvoir ou aux relations entre les membres d'une famille".

Selon lui, "David et Jonathas", une oeuvre à "la musique très touchante, pleine de couleurs et de contrastes", véhicule clairement "un message pacifiste" qu'il a voulu mettre en évidence.

Tiré de l'oubli en 1981

L'opéra relate "l'histoire d'un roi trop faible pour régner sur sa communauté de manière à ce qu'aucun conflit ne surgisse", explique-t-il à l'AFP. Une problématique à laquelle s'ajoute celle d'un conflit entre Saul et son fils, comme dans de nombreuses familles, précise-t-il.

Le berger David, recueilli par Saül alors qu'il était enfant, est chassé par le roi qui voit en lui une menace et trouve refuge auprès d'ennemis d'Israël. Mais une profonde amitié, "presque un amour homosexuel", lie les deux jeunes gens.

"Ce thème de l'homosexualité est seulement évoqué dans l'opéra", affirme Andreas Homoki, directeur de l'Opéra Comique de Berlin et futur directeur de l'opéra de Zurich. Il situe l'action dans les années 1920-1930 dans une région rurale où subsistent des conflits entre propriétaires terriens, afin de permettre au public contemporain de s'identifier aux personnages.

"David et Jonathas" a été créé en 1688 sur un livret du Père François de Paule Bretonneau pour les élèves du collège jésuite Louis-le-Grand à Paris, à des fins éducatives. Ses cinq actes chantés et dansés étaient intercalés entre ceux d'une tragédie latine et visaient à former les élèves aux arts de la déclamation et de la musique tout en les édifiant.

L'opéra est conçu pour une distribution essentiellement masculine et alterne entre moments intimistes et tableaux collectifs, liesse et douleur.

Il fut tiré de l'oubli en 1981, puis enregistré notamment par William Christie avant de renaître dans sa version scénique au Festival d'Aix-en-Provence, mais avec une structure un peu modifiée pour la rendre plus claire, selon Andreas Homoki.

Vous aimerez aussi

La légende du folk-rock américain, Bob Dylan, lors d'un concert le 22 juillet 2012 à Carhaix-Plouguer, dans l'est de la France [Fred Tanneau / AFP/Archives]
Enquête Non-lieu pour Bob Dylan, accusé d'injure par une association croate
Katherine Jackson, mère de Michael, à Los Angeles, le 27 septembre 2011 [Robyn Beck / AFP]
Procès Le clan Jackson devra rembourser 800.000 dollars à AEG
Le chanteur américain Justin Bieber à Los Angeles, le 18 décembre 2013 [Robyn Beck / AFP/Archives]
Canada Audience préliminaire au procès de Justin Bieber en mai

Ailleurs sur le web

Derniers articles