Yvon Lambert donne sa collection d'art contemporain à l'Etat

Le marchand d'art Yvon Lambert regarde, le 30 juin 2000 à Avignon, une sculpture de l'Américain Haim Steinbach[AFP/Archives]

Le marchand d'art Yvon Lambert a signé la semaine dernière l'acte de donation de sa collection d'art contemporain à l'Etat français, estimée à plus de 90 millions d'euros, a annoncé vendredi à l'AFP Eric Mézil, directeur de la Collection Lambert à Avignon.

Cette collection, riche de plus de 550 pièces, comprend notamment des oeuvres de Jean-Michel Basquiat, Cy Twombly, Robert Ryman, Andres Serrano, Sol LeWitt, Nan Goldin, Daniel Buren, Christian Boltanski, Douglas Gordon, Anselm Kiefer, Miquel Barcelo ou Bertrand Lavier.

Elle sera déposée de façon permanente à Avignon.

Il s'agit de la plus importante donation à l'Etat depuis celle d'Etienne Moreau-Nelaton en 1906 au musée du Louvre (Géricault, Delacroix, Corot, Manet, Monet, Renoir), selon M. Mézil.

A partir de samedi et jusqu'au 11 novembre, la Collection Lambert en Avignon montre une partie des chefs-d'oeuvre de cette donation, préparée depuis de nombreuses années par Yvon Lambert.

La donation a été signée administrativement jeudi dernier à Paris par Yvon Lambert et des représentants du ministère de la Culture et de Bercy, a précisé M. Mézil. Une cérémonie officielle de signature, possiblement en présence du président François Hollande, devrait avoir lieu prochainement en Avignon.

La Collection Lambert est accueillie depuis douze ans dans l'hôtel de Caumont, un très bel hôtel particulier du XVIIIe siècle appartenant à la ville d'Avignon. Elle a obtenu de pouvoir s'agrandir en se déployant dans les locaux mitoyens de l'Hôtel de Montfaucon (qui abrite actuellement une école d'art) avant l'été 2015.

Depuis vingt ans Yvon Lambert avait en tête de donner sa collection à l'Etat, sous certaines garanties. En novembre dernier, il a confirmé officiellement son intention de la donner après avoir reçu la visite de Nicolas Sarkozy, alors président de la République, à la Collection Lambert en Avignon.

Vous aimerez aussi

Médias Vidéo : Frédéric Beigbeder crée le malaise et arrête sa chronique sur France Inter
Bon à savoir Pourquoi parle-t-on de «royalties» ?
90 ans de Mickey Les 5 meilleurs jeux vidéo mettant en scène Mickey, 90 ans

Ailleurs sur le web

Derniers articles