Rioux accuse Filippetti de fusiller la Maison de l'Histoire de France

Hôtel de Rohan L'hôtel de Rohan à Paris.[MIGUEL MEDINA / AFP]

L'historien Jean-Pierre Rioux, président du Comité d'orientation scientifique de la Maison de l'Histoire de France, a dénoncé "l'exécution sommaire" de cet établissement public par la ministre de la Culture, dans un entretien exclusif accordé à l'AFP vendredi.

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti "fusille la Maison de l'histoire de France en fermant l'établissement public, en congédiant sa présidente Maryvonne de Saint-Pulgent et en laissant en souffrance une bonne dizaine de contractuels", a-t-il déclaré.

Le Comité d'orientation scientifique, "composé de vingt personnalités scientifiques incontestables n'a même pas à démissionner : partie intégrante de l'établissement public, il relève du même peloton", relève M. Rioux.

Mme Filippetti a jugé le 24 août sur France Inter que la Maison de l'Histoire de France voulue par Nicolas Sarkozy était un projet "coûteux" et "daté". Elle a décidé de lui préférer une "formule plus souple", "avec une mise en réseau des musées d'histoire à travers un organe pilote incarné par un site internet".

Vous aimerez aussi

Quels sont les livres à ne pas manquer pour cette rentrée littéraire ?
Culture Quels sont les livres à ne pas manquer pour cette rentrée littéraire ?
Paris Des cours de danse gratuits à République
A la Sainte-Chapelle, une application permet de saisir tous les détails des vitraux
Culture A la Sainte-Chapelle, une application permet de saisir tous les détails des vitraux

Ailleurs sur le web

Derniers articles