Le film à l'origine de violences décrit l'islam comme un "cancer"

Le film à l'origine des manifestations et attaques anti-américaines, mardi en Egypte et en Libye, est signé par un Israélo-américain qui décrit l'islam comme un "cancer", selon le Wall Street Journal. [AFP] Le film à l'origine des manifestations et attaques anti-américaines, mardi en Egypte et en Libye, est signé par un Israélo-américain qui décrit l'islam comme un "cancer", selon le Wall Street Journal. [AFP]

Le film à l'origine des manifestations et attaques anti-américaines, mardi en Egypte et en Libye, est signé par un Israélo-américain qui décrit l'islam comme un "cancer", selon le Wall Street Journal.

Le film, "Innocence of Muslims" ("L'Innocence des musulmans"), a été réalisé et produit par Sam Bacile, un promoteur immobilier israélo-américain de 54 ans originaire du sud de la Californie, qui affirme que l'islam est une religion de haine.

"L'islam est un cancer", déclare M. Bacile au Wall Street Journal.

Mardi, des manifestants ont déchiré un drapeau américain devant l'ambassade américaine au Caire, tandis qu'un groupe armé a attaqué le consulat américain à Benghazi, en Libye, et mis le feu au bâtiment, tuant un Américain et en blessant un autre.

Sam Bacile a dit au WSJ qu'il était l'auteur du film, précisant qu'il l'avait produit avec cinq millions de dollars levés auprès d'une centaine de donateurs juifs, qu'il a refusé d'identifier.

Il assure avoir travaillé avec 60 acteurs et une équipe de 45 personnes pour réaliser en Californie, en trois mois, ce film de deux heures. "Le film est politique. Pas religieux", dit-il.

Le long métrage a été défendu par le pasteur très controversé Terry Jones, qui s'est attiré de nombreuses critiques par le passé, notamment pour avoir brûlé un exemplaire du Coran et s'être résolument opposé à la construction d'une mosquée près de Ground Zero à New York.

Le pasteur a précisé qu'il comptait montrer un extrait de 13 minutes du film, mardi soir, dans son église de Gainesville, en Floride (sud-est).

"C'est une production américaine, qui n'a pas pour objectif d'attaquer les musulmans mais de montrer l'idéologie destructive de l'islam", explique-t-il dans un communiqué publié par le WSJ.

Une porte-parole de Terry Jones a indiqué que le film était aussi diffusé sur le site Internet du mouvement du pasteur américain.

 

Et aussi sur DirectMatin.fr

L'ambassadeur des Etats-Unis en Libye tué à Benghazi

Vous aimerez aussi

Photo de membres de milices libyennes impliquées dans les récents combats survenus en banlieue sud de la capitale Tripoli, le 25 septembre 2018 [MAHMUD TURKIA / AFP]
Conflit Libye : le gouvernement d'union annonce un nouveau cessez-le-feu à Tripoli
Réfugiés Italie : Salvini menace de nouveau de renvoyer des migrants en Libye
Immigration Un navire italien reconduit des migrants en Libye : polémique en Italie

Ailleurs sur le web

Derniers articles