Journées du patrimoine : 16.000 monuments à visiter

La Tour Saint-Jacques à Paris le 12 septembre 2012. La Tour Saint-Jacques à Paris le 12 septembre 2012.[PIERRE VERDY / AFP]

Frissonner au 36 Quai des Orfèvres qui a vu passer les grands criminels, monter à la Tour Saint-Jacques à Paris, explorer les anciennes carrières de Cambrai (Nord): ce week-end, les Journées du patrimoine invitent les Français à découvrir les "patrimoines cachés" du pays.

Le menu de cette 29ème édition est copieux. Près de 16.000 monuments et sites publics ou privés ouvrent leurs portes la plupart du temps gratuitement, mais parfois sur réservation, pour cette opération festive orchestrée par le ministère de la Culture.

Quelque 22.000 animations sont annoncées: conférences, expositions, circuits, concerts, démonstrations de savoir-faire, ateliers pour les enfants.

Chaque année, environ douze millions de personnes répondent à cet appel à découvrir le patrimoine dans l'Hexagone et Outre-Mer.

Le programme est alléchant pour les curieux et les adeptes de l'insolite: visites de bunkers, d'épaves, de ruines, de catacombes, de grottes, de caves, de mines, de tunnels. Mais aussi découvertes de clochers, de charpentes. Visites des coulisses de théâtres, de cinémas, de studios d'enregistrement. Ou même de jeunes start-ups qui revendiquent déjà un statut de "patrimoine".

A Laventie, des combats de coqs sont annoncés dans la salle des fêtes de cette commune du Pas-de-Calais, seule région de France métropolitaine où cette tradition est encore autorisée. Une manifestation qui n'est pas du goût des associations de protection animale.

Pour la première fois, la Tour Saint-Jacques à Paris, qui vient de traverser dix ans de restauration, est ouverte au public qui pourra monter dans ce clocher gothique flamboyant. A condition d'être inscrit, d'avoir plus de 13 ans et d'être apte à grimper les 300 marches...

A l'Elysée, François Hollande accueillera lui-même les visiteurs dimanche en fin de matinée, pour faire un temps office de guide du palais présidentiel. A Matignon, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault était sur le pont samedi matin pour accueillir le public.

Sensible au patrimoine industriel, Mme Filippetti, fille et petite-fille de mineurs, fait les honneurs de son ministère au public samedi et se rendra dimanche à Noisiel (Seine-et-Marne) pour visiter l'ancienne usine de chocolat Menier.

Placées sous le patronage du Conseil de l'Europe et de la Commission européenne, les Journées du patrimoines se déroulent dans cinquante pays européens.

Le programme est accessible sur le site www.journeesdupatrimoine.culture.fr.

Vous aimerez aussi

Monuments historiques Tout savoir sur le jeu « Mission patrimoine »
Journées du Patrimoine Journées du patrimoine : plus de 12 millions de visiteurs
Le temple parisien du nu chic, le Crazy Horse, le 14 septembre 2017 à Paris [GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP]
Culture Journées du Patrimoine 2017 : les lieux insolites à découvrir

Ailleurs sur le web

Derniers articles