Christine Angot, lauréate du Prix Sade 2012

Christine Angot, le 31 août 2004 à Paris [Maximilien Lamy / AFP/Archives] Christine Angot, le 31 août 2004 à Paris [Maximilien Lamy / AFP/Archives]

Le Prix Sade 2012 a été attribué à Christine Angot, à la majorité du jury, pour son livre "Une semaine de vacances" (Flammarion), ont indiqué lundi les organisateurs.

Le dernier tour de scrutin comprenait également "Les Immortelles" de Makenzy Orcel (Zulma), ainsi que "Petite Table, sois mise !" d'Anne Serre (Verdier).

Par ailleurs, le jury a décidé de décerner un Prix Sade Document à Jean-Pierre Bourgeron pour l'édition de trois textes de la collection "Eros singuliers" (éditions Humus) : "L'Aviateur fétichiste", "Marthe de Sainte-Anne" et "Le Curé travesti".

L'auteur de "L'inceste" (1999) revisite cette histoire dans "Une semaine de vacances", court roman encensé notamment par Libération qui lui a consacré sa Une et plusieurs pages début septembre. Christine Angot y décrit avec une froideur clinique et crue des scènes de sexe et de domination d'un père sur sa fille.

Créé en 2001 en hommage au divin marquis, le Prix Sade est doté chaque année d'une oeuvre originale. L'artiste choisi cette année est Richard Laillier.

L'an dernier, ce prix avait couronné Thomas Hairmont pour "Le Coprophile" (P.O.L).

Présidé par Emmanuel Pierrat, le jury comprend notamment Catherine Millet, lauréate en 2001 pour "La vie sexuelle de Catherine M.", Pierre Leroy et Catherine Robbe-Grillet.

Vous aimerez aussi

récompense Le prix Nobel d'économie aux Américains William Nordhaus et Paul Romer
Le prix Nobel de la paix a été attribué à la Yazidie Nadia Murad, ex-esclave du groupe Etat islamique  [Julian Stratenschulte / DPA/AFP/Archives]
Prix Nobel de la paix Nadia Murad : le Nobel est important pour «toutes les femmes» victimes de violences sexuelles
récompense Tout savoir sur Nadia Murad, Prix Nobel de la Paix 2018

Ailleurs sur le web

Derniers articles