Pourquoi dit-on…"faire poireauter quelqu’un" ?

Dans la bibliothèque de l'Institut de France. Dans la bibliothèque de l'Institut de France.[JOEL ROBINE / AFP]

Lorsqu’une personne, en retard à un rendez-vous, oblige un individu qu’elle devait retrouver à l’attendre longuement, on dit familièrement qu’elle la «fait poireauter».

Cette expression trouve ses racines au XIXe siècle, avec la locution «faire le poireau». A l’origine, celle-ci s’inspire de la règle appliquée dans les potagers, puisque ce légume de forme allongée qui poussait à la verticale devait pousser droit et être bien enraciné dans la terre.

Les jardiniers de l’époque utilisaient l’expression «faire le poireau» en s’inspirant de cette image. Elle s’est ensuite popularisée, notamment pour désigner les soldats chargés de monter la garde devant un bâtiment par exemple.

 De là est né le verbe «poireauter», synonyme d’attendre, ainsi que l’expression que l’on connaît.

Retrouvez l'origine d'autres expressions de la langue française

À suivre aussi

Des parents d'élèves étrangers apprennent le français à l'école
Education Des parents d'élèves étrangers apprennent le français à l'école
Quelle place pour la langue française dans le monde ?
Francophonie Quelle place pour la langue française dans le monde ?
La règle de l'accord du participe passé pourrait-elle être réformée ?
Langue Française La règle de l'accord du participe passé bientôt réformée ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles