"3096 Jours", un film sur la jeune Autrichienne sequestrée pendant huit ans

L'équipe du film "3096 Jours", le 25 février 2013 à Vienne [Samuel Kubani / AFP] L'équipe du film "3096 Jours", le 25 février 2013 à Vienne [Samuel Kubani / AFP]

La première de "3096 Jours", un film de Sherry Hormann racontant le calvaire de Natascha Kampusch, enlevée à l'âge de 10 ans et sequestrée pendant huit ans dans une cave près de Vienne, a été présentée lundi dans la capitale autrichienne.

"Je me suis reconnue (dans ce film)", a déclaré ce mois-ci Natascha Kampusch, aujourd'hui âgée de 25 ans, au quotidien allemand Bild. "Mais la réalité était bien pire. Vous ne pouvez pas la montrer dans un film, ce n'est pas supposé être un film d'horreur", a-t-elle dit.

Le film n'en relate pas moins avec réalisme la cruauté du traitement infligé à la fillette, incarnée par Amelia Pidgeon, puis à la jeune fille, interprétée par l'actrice nord-irlandaise Antonia Campbell-Hughes, par son ravisseur Wolfgang Priklopil, dont le rôle est brillamment incarné par l'acteur danois Thure Lindhardt.

Antonia Campbell-Hughes a perdu tellement de poids pour son rôle qu'elle semble presque squelettique. "En jouant une histoire vraie, vous savez que vous devez donner beaucoup plus. Il était convenu depuis le début que je souffrirais autant qu'elle", a déclaré l'actrice britannique au journal londonien Evening Star.

Natascha Kampusch avait été enlevée sur le chemin de l'école le 2 mars 1998 par Priklopil, un chômeur alors âgé de 35 ans, et sequestrée dans un local en sous-sol de moins de six mètres carrés dans le domicile de ce dernier à Strasshof, près de Vienne.

Elle est restée enfermée pendant 3.096 jours, d'où le titre du film. Le 28 août 2006, elle avait réussi à s'enfuir et Priklopil s'était suicidé le soir même.

Le film est en grande partie fondé sur le livre "3096 jours" écrit par Natascha Kampusch qui a également donné des interviews télévisées après son évasion.

Au début, elle dit avoir eu des doutes quant à la transposition de son histoire à l'écran, mais elle finalement été convaincue par le producteur allemand Bernd Eichinger ("Le nom de la Rose", "La Chute"), qui a commencé à travailler au scénario avant sa mort en janvier 2011.

"Peut-être que de nombreuses personnes qui ne m'ont pas crue jusqu'à présent, ou qui ont banalisé l'ensemble de l'histoire, considéreront les choses différemment après avoir vu le film", a déclaré Natascha Kampusch.

Le film est "très authentique", a-t-elle souligné, se déclarant globalement satisfaite.

"Il y a toujours des différences entre une version filmée et ce qui s'est réellement passé", mais en fin de compte, ce que montre le film "est très proche de ce que j'ai vécu", a-t-elle ajouté.

"3096 Jours" sort jeudi en Autriche, en Allemagne et en Suisse.

À suivre aussi

La maison natale d'Hitler se situe en Autriche.
Insolite La maison natale d'Hitler va devenir un poste de police
Publi-rédactionnel Ischgl : l’Ibiza des neiges cultive le sens de la fête et des activités après-ski
Publi-rédactionnel On se régale à Ischgl, la station de ski autrichienne

Ailleurs sur le web

Derniers articles