Les Arts et Lettres pour Cristian Mungiu et Anurag Kashyap

Le cinéaste roumain Cristian Mungiu, le 15 mai 2013 à Cannes [Valery Hache / AFP] Le cinéaste roumain Cristian Mungiu, le 15 mai 2013 à Cannes [Valery Hache / AFP]

Les cinéastes roumain et indien Cristian Mungiu et Anurag Kashyap ont été décorés des insignes de l'ordre des Arts et des Lettres lundi à Cannes par la ministre de la Culture, qui a salué deux réalisateurs "de talent et de conviction, chefs de file d'une nouvelle vague cinématographique".

Membre du jury du 66e Festival de Cannes, Palme d'or en 2007 pour son film "4 mois, 3 semaines, 2 jours", Cristian Mungiu a été fait officier.

"Votre cinéma âprement réaliste donne à voir l'absurdité tragique de réalités sociales et politiques à travers l'ironie mordante de votre regard", a souligné Aurélie Filippetti en présence de Thierry Frémaux, délégué général et sélectionneur du festival de Cannes.

Le cinéaste indien Anurag Kashyap, le 28 novembre 2012 à Bombay [ / AFP/Archives]
Photo
ci-dessus
Le cinéaste indien Anurag Kashyap, le 28 novembre 2012 à Bombay
 

Pour la ministre de la Culture, Cristian Mungiu est "le chef de file d'une nouvelle génération de cinéastes roumains et européens (...) déterminés à tourner définitivement la page du cinéma de l'ère Ceausescu".

Le cinéaste roumain, qui a été récompensé aussi en 2012 à Cannes pour "Au-delà des collines" (Prix du scénario et double Prix d'interprétation féminine), a souhaité dédier sa médaille à tous les artistes roumains, estimant que "la seule solution pour son pays est d'investir dans l'éducation et la culture".

Fait pour sa part chevalier des Arts et Lettres, le réalisateur Anurag Kashyap a été salué par la ministre comme "l'un des leaders de la nouvelle vague du cinéma indien, socialement et politiquement très engagé, rompant avec les codes formatés de Bollywood".

Au cours de la même cérémonie, la directrice de photographie Caroline Champetier, César 2011 de la meilleure lumière pour le film "Des Hommes et des dieux", a été faite officier des Arts et Lettres.

Vous aimerez aussi

Interview Philippe Lacheau : "On est une grande bande de potes"
ciné Need for Speed, vengeance sur la route
ciné Quand le mariage dynamite les préjugés

Ailleurs sur le web

Derniers articles