Un biopic sur Mandela dans les salles en novembre

Nelson Mandela lâche une colombe lors d'une maifestation pour la paix à Sharpville, au sud de Johannesburg, le 21 mars 1994 [Walter Dhladhla / AFP/Archives] Nelson Mandela lâche une colombe lors d'une maifestation pour la paix à Sharpville, au sud de Johannesburg, le 21 mars 1994 [Walter Dhladhla / AFP/Archives]

Un film inspiré du récit autobiographique de l'icône de la lutte anti-apartheid, Nelson Mandela, "Un long chemin vers la liberté", va sortir dans les salles en novembre, ont annoncé ses producteurs lundi en Afrique du Sud.

Le biopic retrace les mémoires du grand leader sud-africain dans lesquelles il raconte son enfance, sa carrière, ses luttes, ses années de prison, et sa libération qui l'ont conduit à son élection à la présidence, la première d'un Noir dans l'Afrique du Sud post-apartheid.

Mandela a commencé à rédiger ses mémoires en 1974 au pénitencier de Robben Island, et a fini de les écrire après sa libération, en 1990, après vingt-sept années de détention. Son destin était étroitement lié avec le sort d'une nation entière et le combat d'un peuple.

Le président Nelson Mandela prononce un discours à Pretoria, le 29 octobre 1998 [Walter Dhladhla / AFP/Archives]
Photo
ci-dessus
Le président Nelson Mandela prononce un discours à Pretoria, le 29 octobre 1998

C'est l'acteur britannique, Idris Elba, qui incarne à l'écran Nelson Mandela, une des personnalités les plus respectées au monde.

"Nous sommes honorés d'avoir obtenu l'autorisation de Madiba pour porter à l'écran la fascinante histoire de sa vie", a déclaré le producteur du biopic Anant Singh dans un communiqué.

Ce producteur a ajouté avoir été ravi lorsque Mandela a regardé certaines images d'Elba, en demandant "c'est moi, là?".

"Cette reconnaissance et cette affirmation de Madiba est extrêmement valorisante et on se dit que cette expérience a valu le coup", a ajouté le producteur.

"Un long chemin vers la liberté" a été publié en 1994 et a été traduit dans de nombreuses langues. Singh a obtenu les droits pour faire le film en 1996.

Le livre dont s'inspire le biopioc raconte comment à travers ses années de clandestinité, de lutte armée et d'emprisonnement, la vie de Mandela s'est confondue avec son combat pour la liberté en Afrique du Sud verrouillé par quarante ans d'apartheid.

Le film, dans lequel plusieurs acteurs sud-africains ont décroché des rôles, a été tourné dans différents points au Cap oriental, la province où est né Mandela, à Johannesburg et au Cap.

L'acteur britannique  Idris Elba à Londres le 5 décembre 2012 [Leon Neal / AFP/Archives]
Photo
ci-dessus
L'acteur britannique Idris Elba à Londres le 5 décembre 2012

Les producteurs ont indiqué qu'il s'agissait de l'unique film qui avait obtenu l'accord de Mandela et de la Fondation Nelson Mandela, le centre qui oeuvre pour faire perdurer sa vision.

Le parcours historique de Mandela a déjà inspiré de nombreux films et documentaires.

Nelson Mandela, qui n'est plus apparu en public depuis la finale de la Coupe du monde de football --organisée en Afrique du Sud-- en 2010, vit complètement retiré de la vie politique.

Les dernières images diffusées de lui remontent à août 2012, quand la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton était allée lui rendre visite dans son village de Qunu (sud).

Il se remet actuellement dans sa maison de Johannesburg après plusieurs hospitalisations pour des infections des voies respiratoires.

Vous aimerez aussi

Thuli Madonsela, la médiatrice sud-africaine, engagée dans un implacable bras de fer contre le président jacob Zuma, photographiée à son bureau le 28 aout 2014 à Pretoria [Gianluigi Guercia / AFP]
AfSud Thuli Madonsela, la Dame de fer sud-africaine qui ose réclamer des comptes au président
Photo d'archives du 11 janvier 2014 montrant la plage de Camps bay, l'un des quartiers touristiques près de Cape Town [Rodger Bosch / AFP/Archives]
AfSud Afrique du Sud : l'accès aux visas se durcit
Un jeune garçon participe le 7 août 2014 sur la plage de Monwabis dans la banlieue du Cap aux activités de Waves for Change ("des vagues pour changer"), une ONG fondée par le surfeur britannique Tim Conibear [Rodger Bosch / AFP]
AfSud Le surf comme antidote à la misère des township du Cap

Ailleurs sur le web

Derniers articles