La photographe new-yorkaise Lorna Simpson au Jeu de Paume

La photographe Lorna Simpson (au centre), le 27 avril 2011 au Brooklyn Museum à New York [Rob Kim / Getty Images/AFP/Archives] La photographe Lorna Simpson (au centre), le 27 avril 2011 au Brooklyn Museum à New York [Rob Kim / Getty Images/AFP/Archives]

Elle questionne l'identité, interroge le genre: la photographe afro-américaine Lorna Simpson est à l'honneur au musée du Jeu de paume à Paris jusqu'au 1er septembre.

Ses photographies, essentiellement en noir et blanc, souvent accompagnées de textes, comme ses films et installations vidéo, se plaisent à brouiller les cartes.

Il s'agit de la première grande exposition en Europe consacrée à cette artiste née en 1960 à Brooklyn. Lorna Simpson a étudié à la School of Visual Arts de New York puis à l'Université de Californie à San Diego.

L'artiste, qui vit et travaille à New York, a développé une photographie conceptuelle plastiquement séduisante.

Pour l'exposition, elle a notamment produit une intrigante installation vidéo intitulée "Chess" où une femme joue aux échecs avec elle-même tandis qu'un homme fait de même de son côté. Les deux personnages sont interprétés par la photographe, dont les cheveux blanchissent au long de la séquence.

L'exposition, qui a pour commissaire Joan Simon, est accompagnée de la parution d'un catalogue en version française et anglaise, coédité par le Jeu de Paume, DelMonico et Prestel.

À suivre aussi

Un petit Colorado en France
Tourisme Un petit Colorado en France
France Paris : un «chien» sur un barbecue pour interpeller les touristes
France Révoqué et recherché par les autorités, ce maire français poste sur les réseaux une photo de lui aux Bahamas

Ailleurs sur le web

Derniers articles