Jean Van Hamme : « Je suis un raconteur d’histoires »

Jean Van Hamme en 2009[Capture d'écran Youtube ]

Quarante ans que Jean Van Hamme écrit des scénarios pour la BD. Les créations les plus célèbres de cet auteur qui a vendu près de 40 millions d’albums à travers le monde sont Thorgal, XIII et Largo Winch. Après avoir débuté aux côtés d’un pionnier de la bande dessinée franco-belge, Paul Cuvelier, Van Hamme a repris une série mythique du 9e Art, Blake et Mortimer, qu’il scénarise depuis 1996.

 

Archive – article publié le mardi 17 novembre 2009

 

Comment définiriez-vous votre univers?

Jean Van Hamme : J’écris dans des domaines différents. Le point commun entre ces histoires est qu’elles sont grand public. Les mauvaises langues disent « commerciales ». Je me considère comme un auteur de BD «classique»... mais il y a de bons classiques.

 

Vidéo : Bande-annonce de la bande dessinée XIII

 

 

Une rétrospective vous est consacrée à Reims. Etes-vous quelqu’un de nostalgique?

J. V. H. : Se retourner vers le passé, c’est sentimentalement amusant, tout comme regarder de vieilles photos. Mais ce n’est pas dans ma nature : je suis plus intéressé par mes projets en cours que parce que j’ai fait hier. C’est pour cela que l’idée de cette exposition ne m’a pas plu dans un premier temps. Mais je sais changer d’avis !

 

Etait-ce intimidant de reprendre la série Blake et Mortimer, créée par Edgar P. Jacobs en 1946 ?

J. V. H. : Je m’y sens comme un poisson dans l’eau. En fait, je me suis trouvé dans la situation d’un comédien qui reprend un grand rôle du répertoire. Je m’amuse, tout simplement.

 

Vidéo : Exposition Van Hamme à Reims

 

 

Qu’est-ce qui vous pousse encore aujourd’hui à la création ?

J. V. H. : Je ne me considère pas comme un créateur mais comme un raconteur d’histoires. Je suis un passionné d’écriture. Avant de faire de la BD, j’étais dirigeant dans une multinationale. J’ai tout arrêté pour me consacrer à cette passion. J’ai écrit des romans, des nouvelles, et même une pièce de théâtre. Il s’avère que ce sont mes scénarios de BD qui ont plu. J’ai aujourd’hui le même plaisir à construire des histoires et les transmettre aux dessinateurs. Je réussis dans un métier que j’aime. Que demander de plus ?

 

Largo Winch, chevalier des temps modernes

Enki Bilal : « Il faut que l’artiste sois visionnaire »

Hergé, une vie au service de Tintin

 

À suivre aussi

Interview Françoise Brié : «tout le monde est mobilisé contre les violences conjugales»
«Emmanuel Macron a profondément fracturé le pays», selon Aurélien Pradié
Interview «Emmanuel Macron a profondément fracturé le pays», selon Aurélien Pradié
Guillaume Peltier : «On ne veut pas attendre que les listes communautaires fassent 300.000 voix pour intervenir»
Interview «On ne veut pas attendre que les listes communautaires fassent 300.000 voix pour intervenir», déclare Guillaume Peltier

Ailleurs sur le web

Derniers articles