Astérix : une recette magique

Astérix le Gaulois[CC/MatanSantiago]

Le 29 octobre 1959, le héros gaulois faisait sa première apparition dans les pages de la revue «Pilote». Un demi-siècle plus tard, le petit personnage aux moustaches blondes n’a pas pris une ride.

 

Archives – Article oublié le Jeudi 29 octobre 2009

 

Après plus de cinquante ans d’aventures, Astérix, l’irréductible Gaulois, résiste encore et toujours. Le 29 octobre 1959, les Français découvrent dans les pages du premier numéro de Pilote, un journal hebdomadaire pour enfants, les planches d’Astérix le Gaulois. Cette parution est signée Albert Uderzo pour les dessins et René Goscinny pour les textes. Le duo, qui avait déjà créé dans les années 1950 Oumpah-Pah, un guerrier peau-rouge, invente un nouvel univers très français pour la sortie de Pilote. Rien de tel, donc, qu’un héros gaulois pour des enfants de l’Hexagone nourris jusqu’alors aux bandes dessinées étrangères – américaines ou belges – comme Tintin et Spirou. C’est dans un appartement HLM de Bobigny qu’Uderzo reçoit son comparse au cours de l’été 1959, à quelques mois de la parution.

En évoquant des périodes de l’histoire, ils s’arrêtent sur la Gaule et sont vite séduits par l’idée. En un quart d’heure, les deux amis plantent le décor de ce qui deviendra en quelques années à peine une œuvre mythique. Les parents du petit Gaulois n’auraient jamais imaginé que leur bébé vivrait un demi-siècle. «Quand nous avons créé Astérix avec René Goscinny, raconte Albert Uderzo, nous en étions déjà à notre dixième personnage pour diverses revues. Nous étions loin de penser que celui qui est né en cette année 1959 irait vers ses 50 ans. Et j’espère au-delà.»

 

Le grand succès d’un duo

Deux ans après la publication de ces planches, le premier album, Astérix le Gaulois, est tiré à 6 000 exemplaires. En 1965, Astérix et Cléopâtre, le sixième album de la série, dépasse le million d’exemplaires vendus. Depuis, le succès d’Astérix ne s’est jamais démenti. En 2005, Le ciel lui tombe sur la tête (33e album) est même édité à 8 millions d’exemplaires. Au total, ce sont plus de 110 millions d’exemplaires qui ont été vendus en France depuis la création d’Astérix.

Le héros de papier est aussi connu dans le monde entier, notamment en Allemagne, où l’on adore les aventures du petit village gaulois. Plus qu’une bande dessinée, c’est un véritable univers que les deux créateurs ont conçu avec Astérix et 400 autres personnages. Les appellations en «ix» en sont l’un des exemples les plus évocateurs, et certaines expressions telles que «Il est tombé dans la marmite quand il était petit», «Farpaitement» ou «Le ciel nous est tombé sur la tête» sont même devenues cultes.

Uderzo et Goscinny signeront ensemble vingt-quatre albums jusqu’en 1977, année où le scénariste décède d’une crise cardiaque. Uderzo poursuit seul l’aventure. En 1979, il crée les éditions Albert-René, qui publient dès 1982 les nouveaux albums du dessinateur. Depuis fin 2008, ces éditions sont sous le contrôle de Hachette Livre (60%, avant d’en prendre le contrôle à 100% suite au rachat des parts détenues par Sylvie Uderzo), déjà éditrice des vingt-quatre premiers tomes signés de la plume des deux artistes.

 

Uderzo et la relève

Jusqu'au 34e album, c'était Albert Uderzo, malgré des douleurs à la main droite, qui réalisait les crayonnés et confiait à son équipe l’encrage et la mise en couleurs des dessins. Puis le dessinateur d'Oumpah-Pah, qui avait longtemps refusé que la série lui survive, a finalement autorisé Hachette à poursuivre l’œuvre après sa mort. Après l'abandon de l'illustrateur Frédéric Mébarki, responsable des visuels des produits dérivés au sein des Éditions Albert René, ont été désigné pour succéder à Uderzo Jean-Yves Ferri au scénario (De Gaulle à la plage) et Didier Conrad au dessin (Les Innommables) La sortie de ce 35e album, intitulé Astérix chez les Pictes, est annoncée pour le 24 octobre 2013.

 

Hergé, une vie au service de Tintin

Largo Winch, chevalier des temps modernes

Jean Van Hamme : "Je suis un raconteur d'histoires"

Uderzo avant Astérix, la première intégrale d’un créateur de génie

 

À suivre aussi

Les auteurs sont venus présenter «La fille de Vercingétorix» la nouvelle aventure d'Astérix et Obélix, en librairie le 24 octobre
bande dessinée Astérix : découvrez la fille de Vercingétorix, heroïne du prochain album
pop-culture Trois comics à lire absolument pour tout savoir sur le Joker
Stéphane Levallois s’est impregné des oeuvres de Léonard de Vinci pour «Leonard2Vinci», son album de BD éditée chez Futuropolis
BD Stéphane Levallois : de Alien et Harry Potter à Léonard de Vinci

Ailleurs sur le web

Derniers articles