Pourquoi a-t-on un nom et un prénom ?

Il a fallu attendre 1539, pour que le roi François Ier décide de rendre obligatoire les registres de naissance. [JEAN-PIERRE MULLER / AFP]

Le nom et le prénom permettent de donner une identité à la personne.

C’est sous l’Antiquité que les Romains ont commencé à utiliser un prénom et un nom, pourtant c’était le surnom d’une personne qui prédominait lorsqu’on voulait la désigner. L’usage a ainsi été appliqué dans tout l’Empire Romain, y compris en Gaule.

Après la chute de cet empire au Ve siècle, il est devenu d’usage de désigner un individu par un surnom, voire un nom héréditaire pour les nobles.

Il a fallu attendre 1539, pour que le roi François Ier décide de rendre obligatoire les registres de naissance. Les curés, qui tenaient ce document, choisissaient alors le nom d’un saint en guise de prénom, qu’ils ajoutaient au nom de famille transmis du père vers les enfants.

 

Pourquoi le vendredi 13 rend-il superstitieux ? 

Pourquoi la neige est-elle blanche ?   

Pourquoi le sang est-il rouge ? 

Pourquoi frissonne-t-on quand on a froid ?

 

À suivre aussi

Bon à savoir D’où vient l’expression «être patraque» ?
Bon à savoir D'où vient l'expression «de plein fouet» ?
Les secrets de Paris «Fluctuat nec mergitur» : que signifie la devise de Paris ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles