Scratch collection : Light Cone revisite l'Histoire du cinéma expérimental

Light Cone inaugure cette année «Scratch collection». Light Cone inaugure cette année «Scratch collection». [Light Cone]

Née en 1982, l'association Light Cone est devenue la référence en France en matière de cinéma expérimental et d'avant-garde. Avec quelques 5.000 films de plus de 800 artistes au catalogue, elle mène à la fois une mission de sauvegarde et de promotion de ce cinéma. Le nouveau rendez-vous «Scratch collection» sera l'occasion de (re)découvrir les pépites du genre. 

Pour cette première édition de Scratch Collection, c'est l'historien et programmateur de cinéma Federico Rossin qui s'est vu confier la programmation des sept séances au programme en 2019. Durant deux semaines, il s'est plongé dans les archives de Light Cone, visionnant des centaines de films afin de choisir ceux qu'il souhaitait partager avec le public. 

«L’axe que j’ai choisi est celui de considérer les éléments constitutifs du cinéma, et de penser le cinéma expérimental comme une sorte d’abécédaire du 7ème art, explique Federico Rossin. Le cadre, la projection, la caméra, le temps filmique, le rapport dialectique entre les différents médiums, le cinéma comme expérience extatique, le film comme 'chose mentale' et ses liens avec l’inconscient, la lumière et la couleur : ce sont les bases sur lesquelles j’ai construit cette programmation et la contrainte théorico-critique que je me suis imposée pendant ces interminables heures de visionnement et revisionnement, non sans doutes et sans regrets, inclusions et exclusions.» 

A travers sept séances, on poura ainsi voir des films de Joyce Wieland & Michael Snow, Jean Painlevé, Patrice Kirchhofer, Werner Nekes, Nicolas Rey ou encore George Griffin. «C’est un ensemble à la fois rigoureux et désordonné, structuré et ludique, un exemple très personnel et subjectif de remontage et de démontage, confie Federico Rossin. J’ai pensé que la collection de Light Cone pouvait véritablement nous enseigner à voir, comme si c’était la première fois, l’expression cinématographique dans sa beauté et sa simplicité absolues et radicales». 

Scratch Collection, «le cadre est un cache», jeudi 21 février à 20h30 au Luminor Hôtel de Ville, Paris 4e. Le programme complet des sept séances est à découvrir ici

À suivre aussi

Cinéma Premier homme sur la Lune : les 10 films à voir sur la conquête spatiale
La scène de «Quand Harry rencontre Sally» où Meg Ryan simule un orgasme est devenue culte
Insolite Un concours de faux orgasmes pour les 30 ans de «Quand Harry rencontre Sally»
Cinéma La bande-annonce du film Cats met les internautes mal à l'aise

Ailleurs sur le web

Derniers articles