Les 5 œuvres incontournables de Vasarely

Le plasticien a toujours rêvé d’un art accessible à tous.[©FRANCOIS GUILLOT / AFP]

Grand maître de l’art optique, l’artiste franco-hongrois Victor Vasarely (1906-1997) a marqué la culture populaire des années 1970 par ses productions abstraite et géométriques, se jouant des perceptions du spectateur. Alors que le Centre Pompidou (Paris 4e) présente une grande rétrospective en hommage au roi de l’illusion d’optique, voici une sélection de 5 œuvres incontournables, à travers lesquelles on se laisse tout simplement hypnotiser.

Zèbres-A

05.jpg

© Adagp, Paris, 2018

Entreprise dans les années 1930, la série des « Zèbres » annonce les ondes et vibrations de la période cinétique. Avec son pelage rayé, l’animal offre une multiplicité de jeux graphiques dont Vasarely s’est largement inspiré dans ses créations jusque dans les années 1980. Dans Zèbres-A, il fait apparaitre deux zèbres en relief dont les rayures noires de l’animal semblent se mouvoir. Pour l'anecdote, l'artiste avait offert un mouchoir signé de son célèbre zèbre au roi du Pop Art Andy Warhol, grand admirateur de Vasarely.

Vega III

13.jpg

© Adagp, Paris, 2018

À partir des années 1950, Vasarely privilégie le noir et le blanc et s’engage dans la célèbre période «Vega», où la déformation des éléments traduit des formes qui s’échappent du plan pour créer des volumes qui creusent ou boursouflent la surface. Dans ce damier mouvant, chaque spectateur a sa propre interprétation des faits. Alors, on avance ou on recule ?

«Toutes les couleurs ensemble = blanc (lumière), toutes les anti-couleurs ensemble = noir (ombre). Par conséquent, une œuvre 'noir-blanc' est plus colorée.»

Alom

20.jpg

© Adagp, Paris, 2018

«Forme et couleur ne font qu’un». Parsemée d'alignements horizontaux et verticaux de formes géométriques, Alom arbore également des nuances dégradées provoquant chez le spectateur des effets psychédéliques. Mis au point au début des années 1960, cet alphabet plastique attire l'oeil vers les formes noires centrales avant de noyer le regard dans la masse en brouillant la vue.

kroa-MC

21.jpg

© Adagp, Paris, 2018

Avec ses cubes en aluminium et se reflets colorés, Kroa-MC est une sculpture articulée qui s'apparente à un véritable Rubik's Cube géant. C'est à se demander si l'objet culte crée par Erno Rubik en 1974 ne s'en est pas inspiré. Grâce à ses formes interchangeables, Vasarely propose à celui qui la manipule de renouveler sans cesse sa création, telle une œuvre inachevée.

Logo renault

23.jpg

© Adagp, Paris, 2018

En 1972, l’artiste se voit confier par Renault la conception d’une nouvelle version du losange emblématique de la marque automobile. Mis au point avec son fils Yvaral, ce logo doté de stries parallèles s’inscrit dans une logique moderniste, et restera celui de la marque jusqu’en 1992. Sans commencement, ni fin, il est le symbole de l’infini. Et puis, grâce à ce logo, chaque propriétaire d’une Renault peut se vanter d’avoir un Vasarely.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles