5 choses à savoir sur Toutânkhamon

Toutânkhamon est né vers 1340 avant J.-C, dans la ville égyptienne d’Akhetaton, connue aujourd’hui sous le nom de Tell el-Amarna.[©MOHAMED EL-SHAHED / AFP]

Alors que la Grande Halle de la Villette accueille prochainement une exposition consacrée à Toutankhamon – jeune souverain de la 18e dynastie égyptienne au XIV siècle avant JC –, voici 5 choses à savoir sur le pharaon le plus célèbre de l’histoire.

Il devient pharaon à l’âge de 9 ans

Vers 1336 avant J.C, à l'âge de 9 ans à peine, Toutankhâmon devient le 11ème pharaon de la 18ème dynastie d'Égypte, suite au décès de son père Akhenaton. C’est sous son règne qu’est entrepris un vaste programme de restauration et de reconstruction des anciens temples. Une stèle trouvée à Karnak célèbre cette œuvre pieuse, décrivant la « négligence » dans laquelle étaient tombés les temples sous le règne précèdent.

A l’âge de 12 ans, il se serait marié à sa sœur la princesse Ankhésenamon. D'ailleurs, des fouilles sont actuellement menées dans la Vallée des Singes, près de la Vallée des Rois, pour essayer de trouver sa tombe. On sait également qu'aucun des enfants du couple n’a survécu. Le fœtus de deux enfants mort-nés dont été retrouvé dans le tombeau de Toutânkhamon.

Et meurt à l’âge de 18 ans d’un accident

Plusieurs hypothèses ont été faites autour de la mort du pharaon. On a longtemps supposé que Toutânkhamon serait décédé des suites d’un accident, vers 1326 avant J.C, dans la dixième année de son règne. Une radiographie de 1968 révèle des blessures au crâne qui peuvent provenir d’une chute, d’un coup à la tête ou bien être advenues pendant la momification. Mais des images médicales et des tests ADN plus récents suggèrent que Toutânkhamon était atteint de la malaria et que la mort est probablement due à une fracture de la jambe gauche.

Son tombeau a été découvert en 1922

Après six campagnes de fouilles, le tombeau de Toutânkamon a été découvert le 4 novembre 1922 par l’égyptologue britannique Howard Carter, dans la Vallée des Rois –située sur la rive occidentale du Nil en face de la ville de Louxor. « Des choses merveilleuses ! », tels ont été les mots prononcés par archéologue lorsqu’il voit pour la première fois le trésor de Toutânkhamon. Outre l’importance de ce trésor inestimable, cette découverte a permis une compréhension plus profonde de l’histoire de l’Égypte ancienne.

La malédiction de Toutânkhamon

Même si aucune croyance de ce genre n’a jamais été constatée chez les anciens Égyptiens, les médias de l’époque ont relayé la légende selon laquelle plusieurs personnes ayant eu un lien avec l’ouverture du tombeau ont connu une mort prématurée. En effet, certains membres de l'équipe sont décédés après la découverte de la momie.

Parmi eux, Lord Carnarvon, le commanditaire des fouilles, qui a succombé à une piqure de moustique infectée sur sa joue en 1923, ainsi que son beau-frère, quelques jours plus tard. Et lorsque la momie est débarrassée de ses enveloppements, en 1925, on constate qu’elle porte sur la joue une lésion identique à celle de Lord Carnarvon…

On raconte par ailleurs que les deux trompettes découvertes dans le tombeau possèderaient des propriétés magiques, dont le pouvoir d’invoquer la guerre. Quelques mois plus tard l’Europe entrait en guerre. Il n’en fallait pas davantage pour associer une nouvelle légende au nom de Toutânkhamon, mais Howard Carter ridiculise la malédiction en expliquant que « Toute personne saine d’esprit devrait rejeter avec mépris de telles inventions. »

un pharaon oublié de l'histoire ?

Si quelques 3200 ans après sa mort Toutânkhamon est le plus célèbre pharaon d'Egypte, de son vivant, sa mémoire a été malmenée par ses successeurs. En effet, sous le règne d’Horemheb, le dernier pharaon de la 18e dynastie, puis au début de la 19e dynastie, plusieurs monuments et inscriptions de Toutânkhamon et de son successeur Aÿ furent martelés et attaqués, la raison de cette usurpation étant qu’ils étaient peut-être encore trop liés au règne Akhénaton, le «rebelle» de l'histoire. Et son nom a été volontairement oublié des listes royales officielles de la 18e dynastie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles