De 2Pac à Nipsey Hussle, ces rappeurs partis trop tôt

Du légendaire 2Pac au plus torturé XXX Tentacion, retour sur ces artistes à succès aux carrières brutalement interrompues [JERRITT CLARK / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Des vies marquées par la fureur. Après le décès du rappeur Nipsey Hussle, retour sur ces artistes, aux trajectoires aussi fulgurantes que tragiques.

2PAC 

Considéré comme l’un des plus grands artistes hip-hop de tous les temps, de «Strictly 4 My N.I.G.G.A.Z» à «All Eyez On Me», 2Pac aura, au cours de sa courte carrière, marqué à tout jamais la planète rap. Quatre balles, tirées depuis une voiture voisine : le mystère qui entoure son assassinat sur une route de Las Vegas dans la nuit du 7 septembre 1996, n'a fait qu'alimenter la légende.

Personne n’a jamais été inculpé pour le meurtre du rappeur mais d'innombrables théories ressurgissent toujours, de la vengeance de son rival The Notorious B.I.G jusqu’au complot du FBI. Emmené à l’hôpital, il succombe à ses blessures une semaine plus tard, à seulement 25 ans, mais sa musique continue de faire vibrer les amateurs de rap bien au-delà de la West Coast. 

Notorious BIG

Autre légende de la scène rap des années 1990, Biggie alias The Notorious B.I.G meurt seulement six mois après son éternel rival 2Pac. Comme ce dernier, il est assassiné, à 24 ans, au volant de sa voiture : cinq coups de feu, tirés à bout portant depuis la voiture stoppée à côté. Autre point commun : l’affaire reste toujours sans suite mais l’artiste à la lourde voix est resté dans les mémoires comme l’une des plus importantes figures hip-hop. En 2006, près de 10 ans après sa mort, MTV l’avait désigné comme le troisième plus grand rappeur de l'histoire derrière Jay-Z et 2Pac.

OL' Dirty Bastard

Membre fondateur du mythique collectif de rappeur Wu-Tang Clan, Ol' Dirty Bastard est décédé deux jours avant son 36e anniversaire, le 13 novembre 2004, d'une overdose accidentelle. Crack, cocaïne, condamnations pour agression, vol, conduite sans permis ou non versement de la pension alimentaire à plusieurs de ses 13 enfants : la carrière du rappeur new yorkais, habitué des abus, reste entachée par ses excès et ses démêlés avec la justice. Sans avoir la renommé d'un 2Pac, «ODB», comme on le surnomme, reste connu pour son timbre singulier et ses nombreux succès, comme «Shimmy Shimmy Ya», sorti en 1995.

Mac Miller

Drogue et dépression ont eu raison de Mac Miller. L’interprète de «Knock Knock» ou de «My Favorite Part», un duo avec Ariana Grande, avec qui il partageait sa vie, avait marqué par ses textes sombres et son goût de l’insolence. Retrouvé mort dans sa maison de San Fernando, en Californie, le 7 novembre dernier, le rappeur avait succombé à une overdose accidentelle, à l’âge de 26 ans. L’enfant de Pittsburgh, tatoué de la tête aux pieds, reste l’une des personnalités phares de la scène rap américaine de la décennie.Un succès bâti en seulement cinq albums.

XXX Tentacion

Disparu à seulement 20 ans, XXX Tentacion a laissé derrière lui l’image d’un artiste sulfureux. Originaire de Floride, le rappeur a été abattu en pleine journée à Deerfield Beach, une ville au nord de Miami. Deux personnes lui ont tiré dessus devant un concessionnaire et quatre personnes, arrêtées dans le cadre de l'enquête, sont en attente de procès.

Avec une musique sombre, alliée à des sonorités feutrées, le plus punk des rappeurs, d’abord connu sur SoundCloud, évoquait sans détours la dépression et son passé de criminel. Sans compter ses multiples condamnations pour violences conjugales, «X» a passé un an derrière les barreaux, condamné pour vol, vol à main armée, possession d’armes et drogues.

Nipsey Hussle

Révélation de la scène rap de Los Angeles, Nipsey Hussle n'aura connu qu'une éphémère carrière. Issu d'un quartier marqué par la guerre de gangs, l'artiste de 33 ans a été abattu à bout portant devant son propre magasin de vêtements, à Los Angeles le 31 mars dernier. Porté par le succès de son premier album «Victory Lap», il avait reçu une nomination aux derniers Grammy Awards pour meilleur album de rap de l'année, finalement decerné à Cardi B. 

À suivre aussi

Disparition Le rappeur Juice Wrld est décédé à l'âge de 21 ans
Musique Kery James met K.O l’AccorHotels Arena
Musique Les chansons de Snoop Dogg adaptées en berceuses pour enfants

Ailleurs sur le web

Derniers articles