Molières 2019 : les nominations ont été dévoilées

Dix-neuf statuettes seront remises le 13 mai prochain à l'occasion de la 31e cérémonie des Molières. [© JOEL SAGET / AFP]

Les candidats en lice pour la 31e cérémonie des Molières, qui se tiendra le 13 mai prochain aux Folies Bergère, ont été dévoilés ce mardi matin. «Le Canard à l'orange» de William Douglas Home, monté par Nicolas Briançon rafle sept nominations.

Cette année, l'humoriste belge Alex Vizorek succèdera à Zabou Breitman dans le rôle de maître de cérémonie de cette 31 édition qui se déroulera aux Folies Bergère et sera retransmise en léger différé sur France 2, le 13 mai.  La chaîne diffusera avant une nouvelle fiction sur Molière et par la suite une captation de la version Peter Stein de "Tartuffe" avec Pierre Arditi et Jacques Weber.

Dix-neuf statuettes récompenseront les meilleurs spectacles du théâtre privé et public. 

«Le canard à l'orange» rafle la mise

Avec sept nominations «Le Canard à l’orange» fait figure de favori. La pièce de William Douglas Home qui met en scène un séducteur volage venant d’apprendre que sa femme Liz - l’éclatante Anne Charrier - a un amant, et qu’elle compte partir avec lui, concourra notamment dans la catégorie meilleure comédie. Elle sera en compétition avec «Fric-frac» monté par Michel Fau, «Le prénom», pièce à succès de Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière qui a fait cette saison l'objet d'une nouvelle distribution et «La dégustation», qui réunit dix-huit ans après «Se souvenir des belles choses», Isabelle Carré et Bernard Campan.

«Le Canard à l'orange» vaut également à Nicolas Briançon deux autres nominations, d'une part pour le Molière de la mise en scène de théâtre privé et d'autre part, du comédien face à Bernard Campan (La dégustation) Benoît Solès (La machine de Turing) et Lambert Wilson (Le Misanthrope). Ses partenaires, Anne Charier et François Vincentelli, seront respectivement en compétition dans la catégorie meilleure comédienne et meilleur comédien dans un second rôle. 

Quatre femmes et quatre hommes en lice pour les Molières de la mise en scène 

A noter cette année, la catégorie du meilleur(e) metteur(e) en scène est paritaire, dans le public comme le privé, avec en lice quatre hommes et quatre femmes (Mélodie Mourey pour "Les crapauds fous", Charlotte Rondelez pour "La Ménagerie de verre", Pauline Bureau pour "Mon coeur" et Mathilda May pour "Le Banquet").

Les nominations du théâtre public

Dans le théâtre public, "Les Idoles" de Christophe Honoré sur une génération d'artistes fauchés par le sida est en compétition pour le Molière de la meilleure pièce face à "La Nuit des Rois" de Shakespeare, avec une mise en scène très déjantée de l'Allemand Thomas Ostermeier (quatre nominations).

Denis Podalydès, nommé meilleur comédien dans "La nuit des Rois" sera opposé à Mathieu Amalric dans "La Collection" de Harold Pinter mise en scène par Ludovic Lagarde. Marina Foïs (Les idoles), Rachida Brakni (J'ai pris mon père sur les épaules) Francine Bergé (L'échange) et Florence Viala (La Locandiera) brigueront le Molière de la comédienne. 

Dans la catégorie meilleur metteur en scène du public, Ostermeier fait face au Québéquois Robert Lepage, dont la pièce "Kanata - Episode 1 - La controverse" sur les indigènes du Canada a fait couler beaucoup d'encre

"Kean", une pièce de Jean-Paul Sartre sur un comédien shakespearien adulé du XIXe siècle mise en scène par Alain Sachs (quatre nominations) et "Le Banquet" (trois nominations) sont en bonne position également.

«La machine de Turing» et «La dégustation» en bonne place côté privé

Dans le privé, "La machine de Turing", qui a brisé le code secret de l'Enigma allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, est nommée dans quatre catégories dont celle du meilleur comédien pour Benoît Solès, qui a été salué pour son interprétation du mathématicien britannique.

Et "La dégustation" (quatre nominations), une comédie romantique sur un divorcé bourru prisonnier de sa cave (Bernard Campan) qui rencontre une femme qui cherche le grand amour et s'inscrit dans un atelier de dégustation.

Le Molière de l'humour : un choix cornélien 

Dans la catégorie meilleur one man show, Blanche Gardin pourrait également récidiver. Récompensée l’année dernière pour «Je parle toute seule» - Molière qu’elle s’était d’ailleurs remis elle-même- la comédienne est à nouveau en lice cette année avec «Bonne nuit Blanche». Elle sera face à Florence Foresti (Epilogue), Michèle Bernier (Vive demain !) et Caroline Vigneaux.

Les Molières, calqués sur les César du cinéma, aspirent à atteindre un public plus large, un objectif difficilement compatible avec une diffusion en deuxième partie de soirée. La cérémonie avait été sauvée il y a quatre ans par Jean-Marc Dumontet, président de l'Académie des Molières et très influent directeur de théâtres parisiens, après une interruption de trois ans à la suite d'une défection de directeurs du théâtre privé.

 

Vous aimerez aussi

Théâtre La reine Isabelle Huppert campe Mary Stuart sur les planches
Théâtre Où voir les pièces primées lors des Molières 2019 ?
Théâtre Blanche Gardin, La machine de Turing, François Morel, Marina Foïs... Les lauréats des Molières 2019

Ailleurs sur le web

Derniers articles