Festival de Cannes : découvrez la sélection officielle de la 72e édition

[© Philippe Savoir, Flore Maquin / Festival de Cannes/Filifox / AFP]

Le Festival de Cannes se tiendra du 14 au 25 mai 2019. Cette 72e édition verra la venue de Pedro Almodovar, Xavier Dolan et Ken Loach, tous trois en compétition, sans oublier le retour de Quentin Tarantino, vingt-cinq ans après sa Palme d'or pour «Pulp Fiction».

Le suspense a enfin pris fin. A moins d'un mois de la première montée des marches, Thierry Frémaux et Pierre Lescure, respectivement délégué général et président du Festival de Cannes, ont annoncé les films en lice pour la Palme d'or 2019, lors d'une conférence de presse organisée ce jeudi 18 avril dans un cinéma des Champs-Elysées, à Paris.

Ce festival qui marquera par ailleurs les 60 ans du Marché du Film, proposera une sélection avec une prédominance au cinéma de genre, de beaux portraits de réalisatrices, et une thématique alternant entre «romantisme et politique», souligne, avec humour, Thierry Frémaux.

Outre le film de Jim Jarmush sur les zombies, «The dead don't die», qui compte une pléaide de stars (Adam Driver, Bill Murray, Iggy Pop, Tom Waits et Tilda Swinton) et ouvrira les festivités en même temps qu'il sera projeté dans plus de 400 salles en France, 20 longs-métrages seront en compétition. Qui succédera donc à Kore-eda avec sa Palme d'or remportée en 2018 pour «Une affaire de famille » et ses 800 000 entrées ?

La présentation hors compétition du biopic «Rocketman» fait déjà figure d'événement avec la venue très attendue de la star planétaire, Elton John, sur la Croisette.

Même enthousiasme pour le retour de Quentin Tarantino qui sera en compétition avec son film «Once Upon A Time... in Hollywood» tourné en 35mm.

Si Cannes déroulera le tapis rouge encore une fois aux stars françaises et internationales, il n'en sera pas de même pour Netflix. Les films ne sortant pas en salles, ils ne peuvent apparaître dans la sélection cannoise.

Pour le remercier de sa «magnifique présence dans l'histoire du 7e art», une Palme d'honneur sera enfin remise à Alain Delon.

A 83 ans, ce monstre sacré qui a joué dans «Plein Soleil» (1960) et «Le Guépard» de Visconti qui a obtenu la Palme d'or en 1963, compte plus de 80 films à son actif. 

Un autre poids lourd du cinéma français fera le déplacement sur la Côte d'Azur : Claude Lelouch. Cinquante-trois ans après sa Palme d'or pour «Un homme et une femme», le réalisateur viendra présenter son nouveau long-métrage, «Les plus belles années d'une vie», avec Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant.

Si cette 72e édition sera présidée par le réalisateur mexicain Alejandro Gonzalez Iñarritu, l'acteur Edouard Baer sera le maître de cérémonie. Un rôle qu'il a déjà assuré à trois reprises en 2008, 2009 et 2018.

En compétition

«The dead don't die» de Jim Jarmush

«Dolor y Gloria» de Pedro Almodovar

«Il traditore» (Le Traître / The Traitor) de Marco Bellocchio

«Nan Fang Che Zhan De Ju Hui» (The Wild Goose Lake) de Diao Yinan

«Gisaengchung» (Parasite) de Bong Joon Ho

«Le jeune Ahmed»(Young Ahmed) de Jean-Pierre Dardenne & Luc Dardenne

«Roubaix une lumière» d'Arnaud Despleschin

«Atlantique» de Mati Diop

«Matthias et Maxime» de Xavier Dolan

«Little Joe» de Jessica Hausner

«Sorry we missed you» de Ken Loach

«Les Misérables» de Ladj Ly

«A hidden life» de Terrence Malick

«Bacurau» de Kleber Mendonça Filho & Juliano Dornelles

«La gomera» (The Whistlers) de Corneliu Porumboiu

«Frankie» d'Ira Sachs

«Portrait de la jeune fille en feu» de Céline Sciamma

«It must be heaven» d'Elia Suleiman

«Sybil» de Justine Triet

«Once Upon A Time... in Hollywood» de Quentin Tarantino

«Mektoub, My Love : Intermezzo» d'Abdellatif Kechiche

Un certain regard

«Vida Invisivel» (Invisible Life) de Karim Aïnouz

«Dylda» de Kantemir Balagov

«Les hirondelles de Kaboul» (The Swallows of Kabul) de Zabou Breitman & Eléa Gobé Mévellec

«La femme de mon frère» de Monia Chokri

«The Climb» de Michael Covino

«Jeanne» de Bruno Dumont

«O que arde» (Viendra le feu / A sun that never sets) d'Olivier Laxe

«Chambre 212» de Christophe Honoré

«Port Authority» de Danielle Lessovitz

«Papicha» de Mounia Meddour

«Adam» de Maryam Touzani

«Zhuo Ren Mi Mi» de Midi Z

«Liberté» d'Albert Serra

«Bull» d'Annie Silverstein

«Liu Yu Tian» (Summer of Changsha) de Zu Feng

«Evge» de Nariman Aliev

«La fameuse invasion des ours en Sicile» de Lorenzo Mattotti

«Odnazhdy v Trubchevske» de Larissa Sadilova

Séances spéciales

«Share» de Pippa Bianco

«For Sama» de Waad Al Kateab & Edward Watts

«Family Romance, LLC.» de Werner Herzog

«Tommaso» d'Abel Ferrara

«Être vivant et le savoir» d'Alain Cavalier

«Que sea ley» de Juan Solanas

«Chicuarotes» de Gael Garcia Bernal

«La Cordillère des songes» de Patricio Guzman

«La glace en feu» de Leila Conners

«Ward 5B» de Dan Krauss

Séance de minuit

«The gangster, the cop, the devil» de Lee Won-Tae

«Lux Æterna» de Gaspar Noé

Hors compétition

«Les plus belles années d'une vie» de Claude Lelouch

«Rocketman» de Dexter Fletcher

«Too old to die young», deux épisodes (4 et 5) de la série de Nicolas Winding Refn

«Diego Maradona» d'Asif Kapadia

«La belle époque» de Nicolas Bedos

À suivre aussi

Festival d'Angoulême : Yvan Attal, Charlotte Gainsbourg et Sandrine Bonnaire
Cinéma Festival du film d'Angoulême : Yvan Attal, Charlotte Gainsbourg et Sandrine Bonnaire
Cinéma Robert Downey Jr raconte avoir été pris en train de fumer de la marijuana à Disneyland
Festival d'Angoulême : Cédric Klapisch, Ana Girardot et André Dussollier
Cinéma Festival du film d'Angoulême : Cédric Klapisch, Ana Girardot et André Dussollier

Ailleurs sur le web

Derniers articles