Avengers : Endgame éblouit les premiers spectateurs

Le film met un terme à la saga des Avengers, entamée en 2008 avec Iron Man. Le film met un terme à la saga des Avengers, entamée en 2008 avec Iron Man. [© 2019 Marvel Studios]

Suite à la projection en avant-première mondiale à Los Angeles, le 22 avril, du très attendu Avengers : Endgame des studios Marvel, les premières critiques sont tombées. Et elles sont dithyrambiques.

La pression était pourtant lourde sur les épaules des réalisateurs Joe et Anthony Russo, qui devaient, avec ce film marathon de plus de trois heures, conclure en apothéose les 21 films issus du Marvel Cinématic Universe sortis depuis 2008, et Iron Man. Alors qu'Avengers : Endgame sortira dès le mercredi 24 avril sur les écrans français, les fans peuvent se rassurer, le volet final promet du très lourd, entre surprises, clins d'oeil, et beaucoup d'émotions.

 

Un scénario qui devrait ravir les fans

Entre les récits déjà publiés dans les comic books, les 21 films précédents qui orientent forcément la conclusion (notamment les sorties rapides de Black Panther et Captain Marvel), la quantité astronomique de papiers d'analyses ou de prévisions, et les fuites-orchestrées ou non-lors d'interviews, il fallait être sacrément inventif pour surprendre les spectateurs avec les ultimes exploits des Avengers. A sa sortie du Palais des Congrès de Los Angeles, Beatrice Verhoeven, journaliste pour le site The Wrap, semblait encore sous le coup de la surprise : « Les gars, vous n'êtes pas prêts pour ce truc. Toutes les théories ne vous ont pas préparés à ça.»

 

Peter Sciretta, du site Slashfilm, expliquait ainsi que vous pouviez «imaginer la meilleure version possible d'Avengers, le film surpassera toutes les attentes. Un hommage aux dix ans de cet univers et, bon dieu, le grand fan service dans ce film.»

 

Le réalisateur Kevin Smith, grand fan de comics, appréciait d'y trouver «tout ce que vous espériez et même bien plus».

 

Enfin, Steven Weintraub, du site Collider, expliquait même «ne pas savoir comment les fans sortant du film pourraient être déçus».

 

De l'émotion à n'en plus finir

Trop d'action, trop d'humour, trop de larmes ? A chacune des nouvelles sorties de l'univers Marvel, on pouvait noter le film selon ces trois critères, avec des avis loins d'être unanimes. Mais cette fois, on attend bien que ces trois ingrédients soient présents, à haute dose, comme pour mieux en profiter une dernière fois. On ne rassemble pas une telle galaxie de super pouvoirs sans en demander beaucoup. Et pour le final émotionnel en apothéose, il semble bien que les réalisateurs aient répondu présents. Le journaliste de Variety Ramon Setoodeh constatait ainsi qu'«il n'y avait pas un seul oeil de sec au moment du déroulé du générique de fin».

On ne sait pas si lui même a craqué, mais beaucoup de ses collègues, en vrais fans, avaient succombé au trop plein de souvenirs, références, flashbacks et moments introspectifs qui émaillent le film. «J'ai tellement ri, j'ai applaudi avec tant de force et j'ai tellement pleuré. Le film surpasse toutes les attentes», expliquait ainsi Brandon Davis, du site comicbook.com.

Dave Itzkoff, du New-York Times, expliquait même être passé par toutes les émotions durant ces trois heures : «Je n'étais pas préparé à toute la gamme d'émotions que m'a fait traverser Endgame, du désespoir absolu à l'allégresse. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai voulu que Tony Stark soit mon père. »

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles