Hugh Jackman : quand Wolverine pousse la chansonnette

Hugh Jackman, en live, lors de la cérémonie des BRIT Awards, à Londres en 2019. [Daniel LEAL-OLIVAS / AFP]

Star incontournable aux multiples facettes, Hugh Jackman est de la trempe de ceux que les américains appellent les perfomeurs. En un mot, il sait tout faire. Plus connu en France pour son rôle de super héros de X-Men que pour ses performances vocales, l’acteur australien multi-récompensé a entamé ce mois-ci une grande tournée mondiale avec « The man. The Music. The show ». 

Un grand show à l’américaine qui passera par Paris le 22 mai, dans lequel l’interprète de Wolverine déploie tout son talent vocal. Un genre qu’il affectionne et dans lequel il s’est régulièrement illustré. Il reprendra notamment sur scène les tubes de « The Greatest Show man » sorti en 2017 et des « Misérables », long métrage grâce auquel il a décroché en 2013 le Golden Globe de meilleur acteur pour son rôle de Jean Valjean dans la catégorie comédie musicale. A deux jours de sa date à l’AccorHotels Arena, retour sur les prestations musicales qui ont émaillé sa carrière. 

Star de Broadway avec «The Boy from Oz»

Alors qu’en 2000, Hugh Jackman sort pour la première ses griffes métalliques sur grand écran, rôle qui propulsera sa carrière sur le plan international, l’artiste touche-à-tout fait, trois ans plus tard, ses premiers pas à Broadway dans « The boy from Oz ». Pendant plus d'un an, il y fait sensation dans le rôle de Peter Allen, chanteur et compositeur australien des années 1970, marié à l’actrice Liza Minelli avant de faire son coming out. Sa prestation dans cette comédie musicale venue d’Australie lui vaut des critiques dithyrambiques et le Tony Awards du meilleur acteur dans une comédie musicale. 

Une nomination aux oscars avec «Les Misérables», le long métrage musical  

En 2012, Tom Hooper signe à l’écran une adaptation musicale du chef d’œuvre de Victor Hugo, Les Misérables. Il fait appel à Hugh Jackman pour camper Jean Valjean. Grâce à son interprétation, il reçoit le Tony Award du meilleur acteur dans un musical et décroche sa première nomination aux Oscars. Sa partenaire à l’écran, Anne Hathaway, s’est vu de son côté remettre l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour sa prestation de Fantine. 

Hugh Jackman est The greatest showman 

Après avoir campé sept fois le personnage de Wolverine au cinéma, s’être illustré dans de nombreux registres qu'il s'agisse de drames ou de  comédies, Hugh Jackman renoue, une fois encore, avec la chanson dans « The greatest showman », en 2017. On y suit l’histoire de P.T. Barnum, visionnaire à l’origine de l’un des plus grands shows de cirque dans l’Amérique du 19esiècle, et à travers lui la naissance du show business. Le long métrage, dont la suite serait en préparation, avait généré plus de 430 millions de dollars dans le monde, selon ChartsinFrance. Les ventes de la bande originale du film s’étaient d’ailleurs envolées et le film avait raflé le Golden Globe de la meilleure chanson. Egalement nommé dans la catégorie meilleur acteur dans une comédie musicale pour son rôle de P.T. Barnum, Hugh Jackman était, cette fois, reparti bredouille. A propos du second volet, l’acteur s’est par ailleurs déclaré partant pour rempiler. Affaire à suivre. 

«The man. The Music. The Show », le 22 mai à l’AccorHotels Arena Paris et en tournée en Europe et dans le monde.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles