Salomé Lelouch lance cet été le premier «escape game» dans un théâtre

[ALEXANDREISARD]

A partir du 6 juillet, le théâtre Lepic, ex-Ciné 13 théâtre, proposera un format inédit mêlant la mécanique de l’escape game à celle du théâtre immersif. Une expérience au scénario alléchant qui promet d'être originale.

Après avoir accueilli toute l’année du théâtre immersif, format qui permet au public de se mêler aux comédiens et de suivre le récit en déambulant avec eux dans les lieux, le théâtre Lepic innove encore un peu plus cet été. Dirigé par Salomé Lelouch, cet écrin de charme situé au cœur de la butte Montmartre, rebaptisé Théâtre Lepic en décembre dernier, après avoir été rénové, a voulu mélanger les genres.

« Pour l’été, nous voulions un spectacle un peu nouveau », souligne Salomé Lelouch, propriétaire et directrice artistique de l’établissement.  C’est finalement de l’inédit que propose la jeune femme de 35 ans, accro au théâtre et amatrice d’escape games. « Je suis très joueuse et j’aime le théâtre. Vous assemblez les deux et je me sens dans mon élément », explique cette dernière, qui, avec cette nouvelle formule, a voulu proposer une expérience culturelle, ludique et familial et faire redécouvrir le nouveau théâtre Lepic.  

Un scénario original, des énigmes à élucider, une déambulation en petit comité 

Le concept : associer la mécanique de l’escape game, avec ses énigmes à déchiffrer, au théâtre immersif, qui permet de déambuler dans le théâtre entre coulisses, loges et plateau. Des lieux habituellement secrets, qu’il sera cette fois possible de découvrir de façon intimiste. C’est sur la place Marcel Aymé que le public se retrouvera par petit groupe de trente pour remonter le temps, croiser Cocteau, Piaf ou encore Picasso et partir à la recherche d’un objet disparu.

Une fois les portes du théâtre poussées, « ils seront projetés en 1938, le soir de la 100ereprésentation des « Chevaliers de la table ronde » dans la version de Jean Cocteau. Une pièce jouée à l’époque par Jean Marais, dont les décors étaient signés Picasso, les costumes Coco Chanel et la musique Erik Satie. « Ils feront partie de l’équipe du théâtre, seront attachés de presse, costumiers…», note Salomé Lelouch, et devront trouver le Graal pour que la pièce puisse se terminer. Plus qu’un simple jeu, l’idée est aussi faire découvrir « cette bande de potes Cocteau, Marais et Piaf aussi, qui venait tous les soirs au théâtre voir Cocteau, parce qu’elle voulait qu’il lui écrive un monologue », souligne Salomé Lelouch.  

Une nouvelle expérience pour toucher tous les publics, de 11 à 77 ans

Avec cette expérience originale, le théâtre Lepic s'offre aussi la possibilité d'attirer un nouveau public au théâtre. Notamment les jeunes séduits par la dimension ludique de l'escape game. « J’aime que les publics se croisent», explique Salomé Lelouch et «si à première vue, cette expérience attirera peut être plus les 20 – 30 ans, le sujet peut, lui, plaire aux retraités par exemple ». Un projet rassembleur donc qui pourra également être partagé en famille, à partir de 11 ans.

Soigneusement travaillé, ce scénario sera campé par trois comédiens, cinq fois par jour - à 13 h, 15h , 17h, 19h et 21 h - jusqu’au 1er septembre et mettra à l'honneur les spectateurs. Car finalement, ce seront eux les personnages principaux  de cette aventure.  

Escape Game - Théâtre immersif, du 6 juillet au 1er septembre 2019, Théâtre Lepic, Plein tarif : 30 €.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles