Le juteux business de Mylène Farmer

Mylène Farmer à Cannes en 2012 à l'occasion de la cérémonie des NRJ Music Awards. [VALERY HACHE / AFP]

La success story Mylène Farmer ne se dément pas. De retour sur scène après six ans d’absence avec son « Mylène Farmer tour 2019 », la chanteuse fait toujours recette.

Entre choix artistiques audacieux et culture de la discrétion, c’est en femme d’affaire qu’elle mène sa carrière depuis plus de trente ans. Retour en chiffres sur le business Mylène Farmer, qui est régulièrement citée comme étant la chanteuse la mieux payée. 

Un album + une tournée : le combo gagnant  

Si la discrétion est l'une des marques de fabrique de Mylène Farmer, avec pour conséquences un véritable flou sur sa vie personnelle, on sait qu'en 2013, la chanteuse arrivait, selon le classement du magazine Challenges, à la première place des artistes les mieux payés. Pas étonnant quand on sait qu'elle venait de sortir son album «Monkey Me», et avait réalisé sa méga tournée «Timeless 2013».

Dans ce palmarès qui estime les revenus des stars de la chanson, ceux de Mylène Farmer étaient évalués à 4,7 millions d’euros. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’elle se hisse dans le top 5 de ce classement. Elle figurait déjà à la 3e place en 2012, avec des revenus estimés à 3 millions d’euros, en 5e position en 2011 (2,6 millions), au 3rang en 2010 (3, 1 millions) et sur la 2e marche du podium en 2009 (3, 6 millions). Preuve supplémentaire de son attrait auprès du grand public, Mylène Farmer eclipse totalement la concurrence hexagonale dès lors qu'un de ses albums sort, et d'autant plus lorsqu'une tournée suit derrière.

sept tours événement dont les billets s’arrachent 

La rousse flamboyante sait comme personne créer l’attente. En 33 ans de carrière, Mylène Farmer n’affiche à son compteur qu’une poignée de tournées. Sept au total. Toutes prises d’assaut. Une approche qui permet à l’artiste de faire salle comble en un claquement de doigts, grâce notamment à une fidèle communauté de fans, toujours au rendez-vous.

Et son «Mylène Farmer tour 2019», neuf dates données dans la plus grande salle d’Europe jusqu’à demain, le confirme. S’il reste encore quelques places, plus de 120 000 billets se sont arrachés en moins de 48 h en octobre. Un phénomène récurrent pour l’artiste dont chaque annonce de concerts crée l’émulation. Sa précédente tournée «Timeless 2013» avait pulvérisé tous les records. Près de 166 000 billets s’étaient écoulés en 6 heures pour les 22 concerts de l’artiste, avait annoncé à l’époque sa production TSProd. 

Miser gros pour gagner plus  

Si le coût de ses shows est astronomique –Timeless aurait ainsi coûté 30 millions d'euros - ces rares tournées peuvent rapporter gros. Avec finalement 39 concerts donnés dans 14 villes, le chiffre d’affaire de sa tournée «Timeless 2013» serait évalué à plus de 50 millions d’euros, et ce sans compter sur les produits dérivés et les ventes d’albums live, selon l’enquête menée par Capital. Un spectacle sur lequel l’artiste a d’ailleurs capitalisé, en lançant l’année suivante une projection unique de « Timeless 2013 - le film », dans 230 cinémas à travers la France, la Belgique et la Suisse, qui avait rassemblé plus de 100 000 spectateurs. 

des ventes d’albums en bonne forme malgré la crise du disque 

Alors que les ventes de disques sont en berne, Mylène Farmer ne connait pas la crise. Son onzième album « Désobéissance », sorti en septembre 2018, s’est vendu à plus de 90 000 exemplaires, rien que la première semaine, réalisant le meilleur démarrage d’un album depuis deux ans. En décembre, il était certifié double disque de platine, avec plus de 200 000 opus écoulés. Une belle performance à laquelle Mylène Farmer est habituée. Ces deux derniers albums « Monkey Me » (2012) et « Interstellaires » (2015) se sont respectivement vendus à près 400 000 et plus de 300 000 exemplaires. Et cinq de ses vingt albums – studio, live et best-of confondus - ont dépassé le million. Des chiffres qui permettent à Mylène Farmer de se classer à la première place des chanteuses françaises ayant vendu le plus de disques selon France Info, avec plus de 30 millions de titres écoulés dans le monde depuis « Cendres de lune » sorti en 1986.  

des records de  France pour le budget des clips

Incontournable pour ses shows pharaoniques, Mylène Farmer est aussi connue pour ses clips à très, très gros budget. Elle détiendrait en effet le record du clip le plus cher de l’Hexagone avec «L’Ame-stram-gram» (1999), tourné en Chine pour 900 000 euros. Parmi ses autres faits d’arme, le coût de son clip «California» (1995), qui s’élèverait à 610 000 euros, quant « Pourvu qu’elles soient douces », réalisation de plus de quinze minutes de son fidèle ami Laurent Boutonnat, qui date pourtant de 1988, serait estimé à 530 000 euros.  

Femme d’affaire à la tête de huit sociétés 

Artiste accomplie qui mène tous ses projets de front, l’interprète de « Désenchantée » s’avère être également une vraie femme d’affaire. Elle serait ainsi à la tête de huit sociétés. Parmi elles, la société de production de films institutionnels et publicitaires Innamoramento, qui porte le nom de son cinquième album, et dont le capital social serait estimé à près de 6 millions d’euros.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles