Geena Davis : «La discrimination envers les réalisatrices existe encore aux Etats-Unis»

En 2004, l'actrice a créé le Geena Davis Institute on Gender in Media pour lutter contre les stéréotypes.[© Geoff Robins / AFP]]

Invitée ce mardi au Festival de Deauville pour présenter le documentaire «Tout peut changer» qu’elle produit, Geena Davis est revenue sur la place des femmes dans l’industrie du cinéma. Et selon elle, la bataille pour la parité est loin d'être gagnée.

Militante des droits des femmes depuis de nombreuses années, celle qui a partagé l’affiche avec Susan Sarandon dans «Thelma et Louise» de Ridley Scott ne manque jamais une occasion de parler du sexisme qui sévit encore aujourd’hui dans la profession. En 2004, elle crée même le Geena Davis Institute on Gender in Media qui étudie les disparités de genre dans les médias, et combat les stéréotypes dans des programmes pour enfants.

Interrogée en conférence de presse sur le mouvement #MeToo, l’actrice oscarisée a affirmé qu’il a eu «un impact positif à Hollywood et a permis de libérer la parole des femmes», suite à l’affaire Weinstein en 2017. Pour étoffer son propos, elle a notamment pris l’exemple de Gillian Anderson. Cette dernière, qui incarnait l'agent Scully dans la série X-Files, gagnait moins que son partenaire, David Duchovny. Après de longs mois de combat, elle a obtenu gain de cause et perçu un salaire identique.

Mais malgré une avancée des mentalités, le combat reste encore long, selon Geena Davis. «La discrimination envers les réalisatrices existe encore aux Etats-Unis», explique la comédienne qui n’a jamais «voulu être un modèle» et a choisi des rôles «qui pouvaient surtout inspirer les spectatrices».

Un documentaire pour la cause féminine

Si elle avoue que la réalisation ne la tente pas, Geena Davis soutient de nombreux projets en tant que productrice, à l’instar du documentaire «Tout peut changer». Ce film de Tom Donahue qui sortira le 8 janvier 2020, donne la parole à de nombreuses actrices d’Hollywood comme Meryl Streep, Natalie Portman, Reese Witherspoon ou encore Jessica Chastain.

Après sa rencontre avec la presse, Geena Davis est allée retrouver ses fans sur les planches pour inaugurer sa cabine de plage. Un hommage lui sera rendu ce mardi soir pendant lequel elle recevra un Deauville Talent Award.

000_1k63k2_5d77b8e645181.jpg© Loic Venance / AFP

À suivre aussi

patrimoine A Deauville, les cabines de stars pourraient bientôt afficher complet
Cinéma Festival de Deauville, en direct :«Bull» d'Annie Silverstein décroche le Grand Prix, le Prix de la Critique et le Prix de la Révélation
Cinéma Festival de Deauville : Pourquoi on a aimé le film en compétition «The Peanut Butter Falcon» ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles